Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 février 2012

Interlude culinaire

2132527579.jpg

951825163.jpg

98278075.jpg

3086698155.jpg

2325442331.jpg

3443201483.jpg

4032511099.jpg

1913367466.jpg

1332445722.jpg

2301047758.jpg

3024558718.jpg

4092027054.jpg

3464972574.jpg

2091357454.jpg

107464302.jpg

2269661645.jpg

Écrit par Saru dans Picspam | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hungry!

28 janvier 2012

Hungry! | Retour en territoire japonais ?

La cuisine, le rock, et Mukai Osamu : j'ai succombé à la tentation d'une nouvelle série, mais j'avais de bonnes raisons.

579520881.jpg

Quoi, du japonais, sur mon blog ?! Ça fait combien de temps ? (En réalité, je me rends compte aujourd'hui que ma catégorie JDramas est particulièrement mal fournie. En matière de japonais, ce blog n'a jamais accueilli que mon obsession peu glorieuse pour la franchise Gokusen. Un peu du 2 mais surtout du 3. Le dernier drama que je semble avoir essayé est Mei-chan no Shitsuji, peu concluant. Et parmi mes tags, il y a quelques indices de ce que j'ai pu regarder sans jamais rien écrire sur le sujet : on trouve Yasuko to Kenji, Anego, Bloody Monday, Maou, ROOKIES, Yukan Club, Unfair. Bref.)

Il n'y a pas longtemps, j'ai regardé Paradise Kiss, le film. J'aimais beaucoup le manga, mais si l'adaptation m'a franchement déçue, j'ai trouvé le casting pas mal du tout. Mukai Osamu étant un très bon George. Alors, quand je suis tombée sur sa bonne bouille (il a un petit côté Matsumoto Jun, non ?) au détour d'un blog, je me suis penchée sur son drama. Cuisine ? Rock ? Deux thèmes qui m'assuraient que le drama serait plein de passion, concept qui est un peu mon talon d'achille.
Alors, c'était bien ? Je m'engage ? J'abandonne la Corée et je reviens au Japon ?

1697297313.jpg

Pour l'instant, je dois dire que j'adore l'ambiance. Qui me rappelle un peu Soul Kitchen, un film allemand qui m'avait beaucoup plu. Ainsi, Eisuke ouvre un restaurant dans un endroit improbable, un atelier/hangar, en faisant un lieu simple et chaleureux. Il embauche les membres de son groupe de rock, qui n'y connaissent rien à la cuisine, et leur donne des cours. Tous ces personnages se retrouvent autour de l'amour de la bonne bouffe et ça donne sérieusement envie. Tout ça sur fond de Kinks, des Who, etc. Sérieusement, que me faudrait-il de plus ?
Des personnages attachants, par exemple. Et toute la bande du restaurant m'a déjà convaincue. Eisuke, avec son sale caractère, porte un amour sincère à la cuisine et ne peut donc pas être mauvais. (Si ?) Ses deux compères, celui qui veut trouver un vrai boulot pour pouvoir se marier et celui, sérieusement tatoué, qui se balade partout avec ses couteaux, me font déjà rire. Sans oublier la nouvelle recrue, une serveuse flippante qui ne sait rien faire. Une équipe loufoque qui nous promet une belle histoire d'amitié.

1481284113.jpg

3932833281.jpg

3607785393.jpg

Je ne sais pas combien il y aura d'épisodes, mais je suis partante pour l'aventure, sans aucune réserve. Même la romance obligée ne me fait pas peur, la fille en question étant une vraie foodie.

2427065697.jpg

Écrit par Saru dans JDramas, Pilotes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hungry!