Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 août 2009

Gokusen : l'épisode de trop

J'ai enfin regardé l'épisode spécial de Gokusen 3. Et j'avoue qu'entre-temps, mon amour pour Miura Haruma s'est émoussé. Bien sûr, j'ai eu l'occasion de constater dès le début de l'épisode, dans un flashback de baston torride, qu'il suffisait de peu pour faire battre mon coeur à nouveau. Mais la tragédie de cet épisode, c'est... son existence même, en fait. Je vous résume l'histoire, ça vous évitera de perdre 1h30 de votre vie.

Bien sûr que je suis dure. Trop dure, même, parce que le début est rigolo. Avec le plaisir qu'on a de retrouver nos vieux amis. On rigole encore un peu des éternels mêmes ressorts comiques parce que ça nous a sûrement un peu manqué, quand même.

Et puis il y a les choses vraiment drôles.

yamato.jpg

Et puis il y a Kazama. Il a perdu ses mèches et ses barrettes, mais c'est Kazama.

kazamalove.jpg

Par contre, il n'est pas content, parce que l'entreprise de déménagement qui s'était engagé à l'embaucher, lui et son ami flou dans le fond, s'est désisté. Et ça, c'est dur. En plus, il y a la classe des 2D qui ne respecte pas leurs aînés.

2D.jpg

Encore plus dur, le leader de la 2D est vraiment horrible. (Et je n'ai pas eu le temps de retenir son nom, donc je l'appelerai le branleur de la 2D.)

2Dchieur.jpg

Eh bien le branleur de la 2D, il traîne avec des méchants. Et il dit des choses méchantes. Alors la moitié de la 3D est obligée de le faire taire, lui et sa sale classe de branleurs.

Et comme la vie est trop injuste, la moitié de la 3D se fait expulser. Là c'est le drame, là c'est le schisme. Les autres 3D sont pas contents :

- Mais qu'est-ce vous avez-fait ?!

- Mais ils nous ont provoqués !!

- Mais c'est qu'une bande de branleurs !!

- Mais arrêtez de faire vos adultes !

- Mais c'est affreux, on devait finir l'année tous ensemble !!

Quelle tragédie.

schisme.jpg

Heureusement, Yankumi veuille au grain, ils se réconcilient, tout rentre dans l'ordre, et même que Yankumi, elle est trop forte, elle fait entendre raison au branleur de la 2D.

2DvsYankumi.jpg

Et le branleur de la 2D s'en va gaiement rompre tous liens avec ses amis gangsters. Qui étrangement refusent de comprendre son point de vue. Qui le tapent. Heureusement, les aînés veillent au grain. Et peu importe la remise des diplômes, vous ne voyez pas que ce petit branleur, c'était eux avant que Yankumi entre dans leur vie ?!

3Dcourt.jpg

Vite vite ! Ils sont sûrement dans un hangar/parking souterrain !

hangar.jpg

On ne veut pas se battre, on veut juste ramener la brebis égarée. Ah, vous voulez quand même vous battre, vous ? Allez-y, tapez-nous sur la gueule, on se défendra pas, on aime ça !

yankumicourt.jpg

Oh la la, on est mal au point, pourvu que Yankumi vienne à notre secours, comme à son habitude !

atashi.jpg

Ah, la voilà qui a défoncé le plafond ! "Atashi ?"

Allez, cool, on peut aller à la cérémonie des diplômes maintenant !

kazamagraduation.jpg

Trop émouvant.

Adieu, Yankumi. Et merci.

sequenceemotion.jpg

-----

Intrigue toute en originalité, n'est-ce pas ? Je vous ai épargné les tirades du grand-père, les Natsumi-sensei, les Baba-sensei, etc. qui, même si c'était sympa dans le drama (pas le grand-père, quand même !), là, trop c'est trop. J'ai fait avance rapide. Ca doit bien être la première fois que je fais ça, en trois saisons de Gokusen.

Mais vous croyiez que c'était fini ? Et non, à la rentrée, Yankumi retourne gaiement au lycée Akadou. Faire face à une nouvelle 3D. Et qu'est-ce qui l'attend ? Avouez, vous n'en avez pas la moindre idée, hein ?

mechantleader.jpg

Lui, il n'a pas l'air encore bien convaincu que Yankumi est merveilleuse ! Qui sait ce qui va se passer !

-----

Heureusement, Gokusen 4 n'aura pas lieu. Malgré toute l'abomination que constituent les suites, je ne pourrais jamais renier les deuxième et  troisième saisons. Je suis condamnée à les revoir au moins une fois ou deux dans ma vie, je le sais. Mais cet épisode spécial-là, il était de trop. J'aurais cru attendre avec impatience le film qui va clôturer tout ça, avec le retour d'Odagiri Ryû et bien d'autres. Comme quoi !

Allez, le meilleur pour la fin : vous voulez savoir comment ils étaient, les jeunes 3D ?

jeunehonjo.jpg
jeuneyamato.jpg
jeunekazama.jpg

Écrit par Saru dans Presque une review | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : gokusen 3

02 janvier 2009

Est-ce que je fais un bilan ?

Je vois poindre sur tout un tas de "blogs séries" des bilans 2008 et ça me donnerait bien envie de faire le mien si seulement j'avais pas oublié tout de l'année qui vient de s'écouler. Ou si seulement j'étais moins feignasse et que j'essayais de me rappeler ce que j'ai vu cette année...

Bon, les trucs faciles :

- selon mon "à propos", j'ai créé ce blog il y a un an parce que je voulais d'un endroit pour causer Doctor Who donc j'ai a priori commencé l'année 2008 avec une passion dévorante pour le Docteur... Je ne dirais pas que cette passion s'est éteinte mais disons qu'elle s'est transformée en un amour plus raisonnable. La saison 4 m'a ravie et m'a déçue à la fois, l'épisode de Noël pareil, et ça mériterait d'être développé mais :

- je n'ai pas été très régulière dans mes posts : à certains moments je regardais trop de séries pour avoir le temps de me poser et d'en parler, à d'autres, je n'en regardais plus. Mon silence de plus de deux mois est dû à cette dernière raison. Mais comme avec tout chez moi, ça vient ça va.

- selon mon layout actuel, et maintenant ça me revient, je suis retombée dans le chaudron Gokusen cette année, à cause de la troisième saison. Et de Gokusen, je suis revenue aux dramas japonais. Maintenant que j'y pense, une série de cette année m'a particulièrement plu : Yasuko to Kenji. J'en ai vu d'autres, mais ça ne semble pas remonter à la surface de mes souvenirs. Et je suis actuellement en train de regarder Bloody Monday, j'en reparlerai.

Après ça devient dur. Je devrais changer de bannière, mais au moment où j'écris ce bilan tout anarchique, rien ne m'excite assez pour mériter un layout. A la rigueur :

- ces derniers jours, Supernatural, dont je ne suis toujours qu'à la deuxième saison, m'enthousiasme assez : ça pourrait devenir quelque chose.

- j'ai croisé la semaine dernière Tim Riggins au détour du premier épisode de la troisième saison de Friday Night Lights : il est toujours aussi irrésistible, je me vois bien retourner à Dillon...

Bon, tout ça, c'est que des trucs récents, je n'arrive vraiment pas à me souvenir de ce que j'ai suivi cette année... beaucoup de séries anglaises, je crois... je me suis refait l'intégrale Buffy (tiens, il faut que je termine Angel !)... euh, de toute façon, la catégorie "archives" du blog est là pour ça, non ? Et au fond, je ne suis pas une blogueuse assez rigoureuse pour mériter le droit de faire un bilan... Ou un bilan des beaux mecs de l'année ? Ca se pourrait se faire... je rassemble le matériel visuel et je reviens !

En attendant, j'ai en fait quelques souhaits pour l'année qui vient :

- je souhaite que la qualité des épisodes de Doctor Who compense la (non-)quantité,

- j'aimerais que l'épisode spécial de Gokusen 3 soit bon et/ou centré sur Kazama,

- je voudrais arrêter le temps pour pouvoir à la fois me refaire ce que j'ai déjà vu (Dark Angel, Sex & the city, Gokusen 2, Gilmore Girls...), combler mes lacunes (Six Feet Under, Sur écoute, Twin Peaks...), continuer l'innombrable quantité de séries que j'ai commencées (Merlin, The OC, Friday Night Lights, Rookies, The Sarah Connor Chronicles...) et entamer du nouveau (Dollhouse, True Blood, Kami no Shizuku...).

Et aussi : Dieu des séries, s'il vous plaît, faites qu'Akanishi Jin ait un drama cette année. Il ne le mérite peut-être pas, mais moi si. Non ?

aj.jpg

03 juillet 2008

Gokusen 3, épisode 10

Bouh, il va arriver malheur à mon Kazama chéri dans l'épisode final !! Pardon, j'voulais pas parler de ça mais les habitudes ont la vie dure, il me semblait normal de commencer un texte sur Gokusen 3 en parlant de Kazama...
Mais l'objet de mes préoccupations ce soir est... Ogata Yamato ! Oui, lui-même, le mélange raté entre Hayato (en moins beau) et Ryu (en moins cool).

vlcsnap-131802.png

Je commence à être frustrée. Jusqu'ici, j'en attendais pas grand chose : ça fait trois saisons que l'histoire est la même, mais ça me fait toujours un peu marrer et Kazama est toujours aussi oh so kawai ! Je demandais pas plus ! Et ce soir : cet épisode 10. Rien de flamboyant, rassurez-vous, mais l'épisode était centré sur Ogata. Et je me suis rendue compte qu'effectivement, c'était le dernier sur lequel il n'y avait pas eu d'épisode ! Hallucinant : c'est censé être le leader de la classe, le charismatique et le cool incarné mais les scénaristes ne se sont même pas donnés la peine de lui donner un peu de profondeur.
A Shin, on avait donné le mystère : Ogata, on n'en a rien à faire de rien savoir de lui. De Ryu, on avait fait un martyr. Pour la troisième saison ? Allez, si on donnait une dure vie de famille à Ogata dans l'avant dernier épisode, histoire de montrer rétroactivement que ce n'était pas un personnage tout vide ?
Non, non, non et non.

Attendez, je vais me prétendre scénariste deux secondes. Ogata a un père prof très strict, un frère modèle contre qui il ne pourra jamais faire le poids, et une tendance à se la jouer bad boy : alors forcément, ses parents finissent par divorcer à cause de lui. D'accord, ça casse pas des briques, mais on me donne ce postulat-ci de départ, et j'essaie de faire avec. Pauvre Ogata qui garde toute sa peine pour lui. Est-ce que ce serait pas mieux de montrer en privé sa famille qui vole en éclats dès le début de la saison et lui qui essaie de rester de glace, histoire qu'on éprouve un peu d'empathie ?

Autre suggestion. Quand ça commence à se voir, qu'il souffre le pauvre Ogata, Kazama (chéri) vient se taper l'incruste, essaie de le dérider... Est-ce que ce serait pas mieux d'avoir amené progressivement au fil des épisodes l'amitié entre les deux plutôt que nous avoir balancé ça sans qu'on y croie un instant ? J'dis ça, j'dis rien...

Je commence à être frustrée parce que, par bribes, entre les rêveries de Yankumi, les grimaces de Sawatari et les sourires de Kazama, j'aperçois des bouts d'intrigue qui auraient mérités d'être plus développés... Alors oui, Gokusen est une série à épisodes quasi indépendants mais est-ce que ça empêche pour autant une construction un peu intelligente ?

Eh, la baston du jour ne se passait ni dans un hangar désaffecté ni dans un parking : c'est pas cool, ça ?

Écrit par Saru dans Presque une review | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : gokusen 3

21 juin 2008

Revoilà Kazama !

Si les aventures capillaires de Kazama Ren vous intéressent, permettez-moi de vous signaler cette effroyable information : les barrettes sont revenues dans l'épisode 5 et suivants ! Mais ce qui est en réalité tout à fait insoutenable dans cette histoire, c'est que importe. Je vous l'avais bien dit que je m'attacherais au-delà du raisonnable.

Qui ne se souvient du passé se condamne à le revivre, à ce qu'on dit. Eh bien jusqu'à récemment j'avais occulté de ma mémoire le fait que j'avais été jusqu'à visionner, l'année dernière, des concerts et clips de KAT-TUN (sans couper le son, en plus ! la honte...). Si je m'en étais souvenu, je n'aurais pas remis Gokusen 2 dans mon lecteur DVD.

A la lecture de ces mots, chers lecteurs, vous avez certainement tout de suite deviné la suite : la spirale infernale.

Oui, un épisode de Gokusen 3 par semaine n'est pas suffisant. Alors oui pour passer le temps je me suis fait le deuxième épisode de Gokusen 2, une énième fois. Et puis le troisième, tant qu'à faire... C'est génial, Hayato est grand, mais frustration : ça ne sera jamais que les mêmes épisodes, encore et encore... Je veux du nouveau Jin !!! Alors oui, je décide de me remettre à Yukan Club : bizarrement, le deuxième visionnage du premier épisode est beaucoup plus savoureux que le premier. Alors oui, je vais regarder la suite... mais elle est tellement longue à venir ! En attendant, et si je regardais Real Face ? Qu'est-ce que cinq petites minutes, en souvenir du bon vieux temps ? Ah mais tiens, KAT-TUN, ils ont fait de nouveaux clips depuis mon absence ! Et si je les regardais ? Hmm... miam ! Aïe, beurk, oh mes yeux, mon dieu mes oreilles ! Bon, je me refais Real Face. Bon, Yukan Club, c'est pour quand ? Allez, juste un petit concert de KAT-TUN ?

Ce que j'écris n'a aucun sens ? C'est que ça y est, j'ai basculé de l'autre côté. Akanishi Jin, la rechute.

En attendant, c'est Kazama que j'affiche. Parce qu'il a beau n'avoir pas la moitié du sex-appeal d'Hayato, il en reste totalement craquant, et en affichant Jin sur mon blog, je ne pourrais plus me regarder en face : bonjour la régression ! (Non mais sa petite photo dans la colonne de gauche, c'est pas de la régression, c'est un hommage !)

Écrit par Saru dans Layout | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : gokusen 3, gokusen 2, yukan club

28 mai 2008

Kazama Ren : presque une étude sociologique

Vite, faut que je trouve un angle d'attaque pour parler de l'épisode 4 de Gokusen 3. L'angle sociologique ? Genre une étude sur le système scolaire japonais. Et faire un parallèle avec la Palme d'or, ça aurait de la gueule. Parce que je ne peux décemment pas poster un texte sous prétexte que Kazama Ren a décidé de lâcher gel et barrettes. Ce serait ridicule. A la rigueur, ça peut peut-être passer si j'évoque aussi le fait que j'aime beaucoup sa démarche dans le sens où, contrairement à la démarche dite de Johnnys, il ne marche pas sur une ligne invisible en tordant du cul épaules en arrière mais comme le bon branleur qu'il est - attention j'arrive, faites-moi de la place, épaules en avant. Là, je touche presque l'angle sociologique, à propos du formatage des "acteurs" - l'acteur n'appartient pas aux Johnnys, j'ai vérifié : une vraie reporter !

1502038309.png

Et j'aime beaucoup quand il sourit.

Écrit par Saru dans Personnages | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : gokusen 3

21 mai 2008

Gokusen 3

S'il y a un Gokusen 4, empêchez-moi de le regarder. Parce que je sens le coup venir : je vieillis, et les élèves de la 3-D ont toujours le même âge... J'ai fantasmé des heures durant devant Yabuki Hayato : Akinishi Jin a le même âge que moi, j'avais plus que le droit ! Mais déjà, savoir que Kamenashi Kazuya a deux ans de moins de moi, ça me filait un coup de vieux... J'ai vérifié, les deux élèves principaux de la 3-D de cette année ont 18 ans : ça commence à faire un petit écart ! Non pas que je fantasme sur eux. Mais j'aurais presque le droit, quand même, hein ? Parce que je sens que je vais m'attacher...

Ce qui est incroyable, dans Gokusen, c'est que d'une saison à l'autre, RIEN ne change. Si, bien sûr, les lycéens... et encore !

1491276858.png

Il ne vous rappelle pas quelqu'un ?

Les personnages sont les mêmes, mis dans les mêmes situations, rejouant les mêmes intrigues. Mais ce qui est encore plus incroyable, c'est que ça marche quand même ! J'exagère un peu : dans la première saison, il y avait un élève central et charismatique, dans la deuxième, il y en avait deux d'abord ennemis puis bien vite best friends forever. Dans la troisième ? Deux clans dans la classe avec à leur tête deux leaders charismatiques qui - attention j'émets une supposition bien audacieuse ! - finiront sûrement par bien s'entendre... Mais là où dans Gokusen 2, entre le beau et drôle Hayato et le beau et intelligent Ryu, le choix était cornélien, ici, j'ai bien vite choisi :

1889062221.png

(Ah oui, j'ai oublié de dire que la saison 3 de Gokusen, c'était le festival de la coiffure : l'écureuil à barrettes de la deuxième saison peut aller se recoiffer.)

Franchement, j'aime pas du tout l'autre, le gamin ersatz d'Hayato, LC1 (leader charimastique n°1 - j'ai pas encore retenu leurs noms). Mais LC2 est charmant : il roule des mécaniques comme pas permis, porte une belle chemise rouge sous sa veste noire de lycéen et des grosses chaussures de baroudeur. Après visionnage du deuxième épisode, il a l'air légèrement plus intelligent que LC1...

J'aimerais bien que la série tourne à la guerre des gangs... *sigh*

Écrit par Saru dans JDramas | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gokusen 3