Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 janvier 2013

Farscape | Rencontre avec Aeryn & John

Aeryn et John, John et Aeryn… ça fait, je pense, plusieurs années que leurs noms et visages s’affichent ponctuellement sur mon écran, accompagnés de tout l’amour du monde. Me laissant l’impression qu’il y a d’un côté les gens pour qui le couple est culte, et de l’autre, ceux qui n’ont pas vu Farscape. Alors quand Nephthys les a évoqués le mois dernier, je me suis dit que c’était l’occasion de partir à leur rencontre.
Je n’avais pas le temps pour quatre saisons, mais j’ai regardé les deux premiers épisodes.

8960753.jpg

J’ai tout de suite aimé Aeryn : mon éternel faible pour les personnages quelque peu allergiques à l’émotion, et la promesse d’une intrigue personnelle riche. Quelle évolution pour une représentante de l’ordre au milieu d’un groupe de prisonniers ? Les trahira-t-elle ? Qu’a-t-elle perdu en se plaçant du côté de John ?
Des conflits que je n’ai en revanche pas vraiment trouvés chez lui, nettement plus fade. Qu’est-ce qui le distingue du héros habituel ? J’avoue ne le voir pour le moment qu’en prisme à travers lequel le spectateur découvre l’univers très riche de la série alors que sa quête personnelle pour retrouver la Terre pourrait être au cœur de mes préoccupations. Les scénaristes ne semblent pas vouloir le dépeindre comme un homme perdu loin de chez lui, et n’ont ainsi pas activé mes capacités d’empathie. Même si derrière sa façade cool, le deuxième épisode a révélé son ouverture d’esprit, sa compassion, et sa volonté de comprendre le monde qui l’entoure, des qualités qui ne peuvent que me le rendre sympathique.
C’est d’ailleurs sous cet aspect que le duo qu’il forme avec Aeryn est instantanément intéressant. Leur alchimie est bien sûr immédiate mais, surtout, l’association entre le scientifique et la soldate promet d’excellentes choses : deux visions du monde qui s’affrontent, et qui se retrouveront probablement, pour un chemin à parcourir très engageant.

3510544907.jpg

Je ne suis pas encore convaincue que Farscape pourrait devenir ma nouvelle obsession – à la Doctor Who, disons-le – puisque la série choisit dans ses deux premiers épisodes de mettre l’accent sur les possibilités que nous offrent ses nombreuses planètes et pour ma part, c’est quand les personnages sont bien établis que je tombe irrémédiablement sous le charme. Néanmoins le potentiel est immense, et ma curiosité tout à fait aiguisée : j’espère rejoindre bientôt le rang des adeptes de ce couple phare, et de son riche univers.