Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 octobre 2009

Ma semaine télévisuelle

Bon, en attendant The Waters of Mars, qu'est-ce qu'on a à se mettre sous la dent ?

Je n'ai pas commencé beaucoup de nouvelles choses cette saison, mais j'ai l'impression que mon planning est suffisamment chargé comme ça. En plus, j'ai toujours une tonne de trucs à finir et à rattraper. Et j'aimerais bien me remettre à la télé japonaise ou coréenne...

 

lundi.jpg

La série que j'attends avec le plus d'impatience chaque semaine, c'est bien sûr The Big Bang Theory. Aucune série ne m'a jamais fait autant rire. J'en suis pratiquement à regarder deux fois de suite l'épisode hebdomadaire tellement c'est trop bon et trop court. (J'ai récemment converti une collègue, on discutait enthousiastement de la série et je dis qu'à certains moments, la geek que je suis s'y reconnaît. Elle me réplique : "ah oui, j'osais pas te le dire, mais Sheldon me fait trop penser à toi". OK. Elle a beau me dire que c'est son personnage préféré, je ne suis pas certaine de me sentir flattée.)

Je continue à suivre How I Met Your Mother, par habitude. Et parce que c'est légèrement fun. Mais franchement,  la magie s'est envolée.

mercredi.jpg

Glee, c'est toujours aussi fun. Certaines intrigues sont limite, je ne porte pas Will dans mon coeur, mais c'est toujours bien barré, et il y a Sue.

jeudi.jpg

Oui, Supernatural, obviously. Cette série ne m'a jamais rendue dingue, mais je la suis toujours avec plaisir, elle est constante en qualité. J'avoue être sceptique face aux derniers rebondissements - je suis sceptique depuis le début de la saison 4 - mais chaque épisode est bien construit, fun, et elle me manquera quand elle sera terminée.

Et The Vampire Diaries, oui, incroyable. Je crois que je peux décerner à cette série le prix du plus mauvais pilote de mon histoire télévisuelle. C'est en lisant la chronique de Blackie chez Perdusa que j'ai décidé de tenter le deuxième épisode. Dans lequel tout n'était plus si insupportable. Dans lequel Stephan n'était plus si moche et presque touchant. Dans lequel Damon n'était plus si moche et en fait assez fun. Dans lequel l'héroïne est en fait plutôt intelligente. Dans lequel tout n'est pas si cliché. Alors j'ai regardé le troisième épisode, puis le quatrième, et je suis arrivée facilement au sixième. Je suis The Vampire Diaries, et c'est même pas un guilty pleasure. Incroyable, je sais.*

Et je continue Bones, la seule série policière qui arrive à ne pas me lasser et dont j'accroche vraiment aux personnages.

vendredi.jpg

Smallville et moi, on a des hauts et des bas. Pour ce début de saison, il y a du Loïs et Clark, et ça me suffit. Qu'on ait ruiné le personnage d'Oliver, je m'en fous. Que le rôle de Callum Blum risque de ruiner mon amour pour cet acteur, je m'en fous. Loïs, Clark, ça me suffit. Pour l'instant.

Je continue Dollhouse, sans grande conviction. Parce que l'épisode non diffusé de la saison dernière m'avait complètement enthousiasmée et que je sais qu'il y a du bon dans cette série. Que je veux voir plus de Whiskey. Que j'ai de l'espoir.

samedi.jpg

Merlin, c'est fun. Du bon divertissement, c'est tout ce que j'en attends.

dimanche.jpg

Plus qu'un épisode d'Emma. Adaptation d'Austen qui m'enthousiasmait assez, au début. Assez pour me faire lire le bouquin, et maintenant je vois tous les défauts de l'adaptation. Mais Knightley est très charmant, et la série est jolie.

Le week-end est donc britannique. J'avais commencé Trinity parce que c'était une série anglaise, et je continue parce que... bon, si on doit désigner une de ces séries comme guilty pleasure, ce sera celle-là. Parce que je ne sais toujours pas pourquoi je regarde. Cette série, c'est n'importe quoi.

05 août 2009

Hello, il y a quelqu'un ?

Presque 4 mois, fou ! Je n'ai pas abandonné les séries, bien sûr que non. J'imagine que je n'ai juste pas été enthousiasmée par grand chose, dernièrement. Et je me suis pas mal tournée vers le cinéma.

Comme prévu, je me suis quand même acheté la saison 4 de Doctor Who. Il me reste quatre épisodes de revisionnage. Et à l'inverse de mon enthousiasme début avril, la suite de la saison 3 de Robin Hood était mauvaise, voire très mauvaise vers la fin. Je n'ai pas regardé le dernier épisode. J'ai fini toutes les séries coréennes que j'avais commencées - mention spéciale pour Soulmate - mais je me suis arrêtée là.

Sinon, et sans ordre aucun de préférence :
- j'ai regardé la première saison de Dollhouse : début laborieux, quelques très bons épisodes vers le milieu, et fin décevante. Mais bilan positif, je serai là pour la seconde saison,
- The Sarah Connor Chronicles : pourquoi annulée ?!
- seconde saison de Ashes To Ashes : moins bien que la première, mais pas mal, avec un twist final qui promet,
- j'ai enfin terminé la saison 4 de The OC, c'était fun,
- traumatisée par le Children Of Earth de Torchwood,
- j'ai commencé Mad Men, et, comme vous l'avez entendu/lu un milliard de fois, oui, c'est bien,
- j'essaye de continuer la première saison de True Blood,
- j'ai regardé un épisode d'Esprits Criminels,
- j'ai suivi les fins de saisons de Supernatural (ouais, pas mal), de Big Bang Theory (oui oui, vite la suite !), de How I Met Your Mother,
- j'ai repris Gossip Girl, et ai fini la saison 1, sans le projet immédiat de voir la saison 2,
- j'ai regardé la première saison de Life, très bonne série,
- je me suis remise à Bones, ai été déçue par la fin de la saison 3, mais la saison 4 est plutôt plaisante, j'aime bien les nouveaux personnages,
- j'ai vu les deux saisons de Californication, qui, au final, est une série que j'adore,
- vu le pilote de Glee, mouais, pourquoi pas, si j'ai que ça à faire...
- je n'ai fini ni la saison 2 de Skins, ni la 3 de Friday Night Lights, ni la 4 de Lost, mais c'est pas l'envie qui me manque.

Et je crois que c'est tout. De toute évidence, j'aurais eu de quoi écrire ici, ces quatre derniers mois. Ca devait être la flemme. Mais j'ai envie de revenir par ici et j'ai envie de me faire une nouvelle bannière. Je sais déjà qui je vais mettre à l'honneur.

A très bientôt !

 

30 août 2008

A la recherche d'un nouvel amour...

Gomen, je ne suis plus très assidue, en ce qui concerne la mise à jour de ce blog. Mais bon, c'est l'été, et au niveau séries, c'est plutôt le calme plat. J'ai eu l'occasion de terminer le visionnage de l'intégrale de Buffy. Saisons 6 et 7 en une semaine (saison 7 en un week-end), rien que ça. Et là je continue Angel : je suis enfin rendue à des épisodes que je n'ai jamais vus... Alors oui, c'est vrai, je pourrais écrire ici tout l'amour que je porte toujours à Spike, malgré les années qui passent... Mais si j'avais un mot en particulier à dire sur Buffy, c'est un hommage à Joss Whedon que je voudrais rendre : après le visionnage du dernier épisode de la série, je me le suis repassé, avec les commentaires de Whedon cette fois. Et c'était TROP intéressant. C'est probablement la première fois que je ne me fais pas chier devant un commentaire. Alors je vois ça d'ici : il va falloir que je me refasse la série avec les commentaires.

Aussi, si je n'ai rien posté depuis plus d'un mois, c'est que je suis SERIEUSEMENT en train d'apprendre le japonais. Et j'essaye de me remettre aux dramas, mais je n'ai rien vu de bien transcendant ces derniers temps. J'ai bien entamé Love Revolution, un vieux drama, pour les beaux yeux de Fujiki Naohito, mais une sale intrigue de mariage m'a cassée dans mon élan. Je suis, lentement mais sûrement (deux épisodes pour le moment), Unfair, pas mal. J'ai vu aujourd'hui le premier épisode de ROOKIES : premier épisode assez mauvais d'une série qui a pourtant tout pour me plaire... Le premier épisode de Maou, avec Ikuta Toma, ne m'a pas franchement plu non plus...

En bref, rien qui ne fasse follement battre mon coeur comme l'avait fait l'objet de mon layout, mais promis, dès que je retrouve une obsession, je reviens !

29 décembre 2007

Christmas Time

d68fff4e197d6a5e6392b04db5ed52a5.jpg

L'esprit de Noël ne m'a jamais été très familier, même si, cette année, puisque j'étais éloignée de ma famille et de mes amis, l'occasion de les rejoindre m'a un peu plus enchantée que d'habitude. Pour le reste, je déteste toujours autant les grandes tablées où tout le monde crie pour se faire entendre alors je me suis réfugiée le plus souvent possible dans ma chambre. Parce que Noël chez mes grands-parents, c'est sans Internet, au beau milieu de la campagne, avec seulement des petits villages à des kilomètres de là et nous étions pour l'occasion complètement cernés par le brouillard - le soleil ne s'est jamais levé. De quoi rester deux jours devant quelques bonnes séries !

Mon Noël, c'était donc :

- Doctor Who, dont je continue à me rediffuser la saison 1. Et j'ai eu le plaisir de redécouvrir Toshiko Sato dans le premier épisode Slitheen, où elle examine l'extraterrestre porcin tombé dans la Tamise.

- Ally McBeal, que je redécouvre avec un bonheur total : j'étais plutôt jeune quand j'ai regardé la série pour la première fois et je ne me souviens pas que je riais autant à l'époque. Avec dix ans de plus, les personnages me sont un peu plus proches, j'imagine, et c'est irrésistible !

- Dexter : quelques mois après le premier, je regarde le deuxième épisode. J'aime beaucoup, mais étant une petite nature à qui la vue du sang répugne un peu, je consomme la série en prenant mon temps.

- Battlestar Galactica : mercredi soir sur M6, quand tout le monde était ENFIN parti, je me suis mise devant la télé... Si mes grands-parents captent M6, c'est grâce à leur adaptateur TNT, et encore, le signal est très faible : j'ai donc regardé la première demi-heure de l'épisode en pointillé, jusqu'à ce que l'écran devienne définitivement noir... Mais ça m'a assez intrigué pour me donner envie.

- Six Feet Under : une belle boîte noire m'attendait sous le sapin, le Père Noël m'a apporté l'intégrale !

- Buffy : un peu d'argent à Noël, et dès que je suis revenue à la civilisation, j'ai acquis la saison 2, chère à mes yeux grâce à l'apparition de Spike !

Je peux maintenant entamer mon hiver arlésien avec sérénité...