Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 avril 2013

Les goûts, les couleurs, Doctor Who & The Hour

Le DVD de The Hour sur mon chemin, étais-je censée résister ? étais-je censée repartir sans ?
Je me relance dans la série, et rencontre une nouvelle fois Freddie, le journaliste intègre et obsessionnel, Bel, la talentueuse productrice qui ne se laissera pas dicter sa conduite, ou même Hector, l’imbuvable mais si charmant présentateur. Et Lix, fabuleuse Lix – je veux être Lix, quand je serai plus grande. J’accueille à nouveau tous ces personnages, me laisse à nouveau submerger par l’évident – cette série est une sorte de merveille – et me prépare à l’inadmissible – quelqu’un a osé l’annuler.
C’est une question avec laquelle je me débats souvent : pourquoi tout le monde n’a-t-il pas trouvé cette/une série aussi merveilleuse que moi ? Chacun ses expériences, chacun sa sensibilité… probable. Et il faut dire que je me réjouis de ne pas vivre sous le joug de la pensée unique. Mais honnêtement : pourquoi ?!

3333796241.jpg

J’ai encore du mal à croire que pour beaucoup de personnes, Doctor Who n’est pas une favorite. Elle offre quand même tout ce dont un sériephile peut rêver : de l’aventure, de l’humour, du rêve, des frissons, des larmes, de l’amour, le meilleur personnage de fiction jamais créé.
Je me complais encore dans l’illusion que le monde n’est divisé qu’en deux catégories : ceux qui aiment Doctor Who, et ceux qui ne le connaissent pas, ou si peu.
Imaginez un peu : si tout le monde ne ressent pas la même excitation que moi à chaque fois que retentissent les notes du générique de Doctor Who, ou si certains individus ne se sentent pas le cœur fondre au « You’re not impossible… » de Freddie, alors quelqu’un, quelque part, pleure devant une scène qui me laisse de marbre. C’est terrible ça, non ?

3941524504.jpg

Je veux tout connaître et tout ressentir, bien sûr. Donnez-moi le nom de votre série préférée, partagez avec moi ses plus belles scènes : si je ne me précipite pas dessus maintenant, je m’y attèlerai demain, promis. Il y a plus de cinq ans, personne dans mon entourage ne s’intéressant à Doctor Who, je me suis réfugiée ici, petit coin d’une planète peuplée de tout ce que j’aime et plus encore. Tous les jours, flux RSS, Tumblr, Twitter… apportent jusqu’à moi les plus belles démonstrations d’amour pour les objets les plus divers. Et l’amour, c’est contagieux.
Plusieurs fois j’ai succombé. Luther, Miranda… il eut été dommage de résister. Fringe, aussi. Le prochain ? Vikings, peut-être. Mais l’année dernière, par exemple, Teen Wolf. Quelques épisodes sans effet, je refuse de ne pas aimer, je continue, mais rien, je n’éprouve rien. Est-ce que c’est moi ? Peut-être ne suis-je pas équipée pour ressentir l’émotion nécessaire ? Mais pourquoi ? Origines ? Éducation ? Âge ? J'aurais perdu mon âme d'ado ? (J'en doute.) Ou mauvais timing ? Et si ce n’est pas moi, est-ce que c’est l’écriture ? Le sujet ? La réalisation, le casting ? Quand bien même, pourquoi cet effet sur tant de personnes ?...

4254122300.jpg

Filipa, ta onzième question (Eleven’s the best, paraît-il) : pourquoi est-ce que je blogue ? Je blogue pour mettre des mots (et des images) sur ces trucs-là, les sentiments, et les retenir un peu. Je blogue ici parce que je ne cesse de m’émerveiller de ce qu'une série peut provoquer en moi, je blogue ailleurs parce que je ne cesse de m’émerveiller de tout ce qui provoque en moi ne serait-ce qu’un frétillement. Et je blogue parce que je m’interroge. Je veux partager et comprendre.
Partager mon amour pour Bel, Freddie, Lix & Randall, comprendre pourquoi ils me touchent autant, et comprendre pourquoi – il ne me reste qu’un épisode de revisionnage – ils me seront si brutalement arrachés.

1778841171.jpg

10 mars 2013

11 réponses & 11 questions

Je prends enfin le temps de répondre aux questions de Nephthys, qui m’a taguée il y a deux semaines – merci Nephthys ! Des questions pas vraiment orientées séries, mais je ne vais certainement pas manquer une occasion de parler de moi.

2311585395.jpg

1/ Quelle est la ville que tu as préféré visiter ?
Edimbourg, peut-être. Ça n’a pas forcément à voir avec la ville elle-même – bien que merveilleuse, mais j’en ai visité plein d’autres, des merveilleuses – qu’avec la compagnie et l’ambiance. Juste après Noël, il faisait bien froid, pluvieux, neige partout sur le sol, et j’imagine qu’Edimbourg et son aspect gothique peut dans ces conditions peser sur le moral, mais chaque exploration était plus ou moins récompensée par une escale bien au chaud dans un pub ou un café (The Elephant House !) pour un fish & chips, un cheesecake, et autres bonheurs culinaires.

2/ Quel est ton genre de séries préféré ? Sitcom ? Fantastique ? Autre ?
J’aime la légèreté, dans les séries, mais nous sommes d’accord, ce n’est pas un genre. Mon genre, peut-être, c’est la série de personnage. (Quelle série n’en est pas ?) Celle où peu importe ce qui se passe (drame humain, invasion extraterrestre, chronique sociale…), c’est le personnage qui dirige, et non l’intrigue. Parce que je veux des moments tout bêtes de quotidiens, d’humour absurde face au désespoir (comme le font si bien les Britanniques, je trouve), de réalisme face à l’impossible. Tous ces moments, il me semble que c’est l’humanité des personnages qui nous les offre.
Bref, désolée, ça ne répond pas vraiment à la question, mais je me suis interrogée longtemps sur mon genre préféré, et je ne trouve rien d’autre.

3/ Plutôt thé ou café ?
Un chocolat chaud, merci.
Je ne bois en vérité que rarement des boissons chaudes, mais j’aime bien goûter toutes les saveurs possibles et imaginables, du thé de Noël au café latte.

4/ Si tu pouvais diner avec 3 célébrités, mortes ou vivantes, tu choisirais qui ?
Je vais éliminer d’emblée les célébrités pour lesquelles mon intérêt est essentiellement d’ordre esthétique et celles à qui je ne trouverais rien d’autre à dire que « j’aime beaucoup ce que vous faites » : elles feraient de piètres convives à un dîner.
En revanche, je me vois bien autour d’une table avec J.K. Rowling, à qui j’aurais bien quelques questions à poser, Neil Gaiman, dont j’adore le sens de l’humour, et Quentin Tarantino, dont la cinéphilie me ravit.

5/ Quel fut le meilleur concert de ta vie ?
J’aimerais répondre « Noir Désir », mais mon seul souvenir de ce concert est ma sortie de la salle, émerveillée. Alors je vais choisir les Dub Pistols : je ne connaissais pas ce groupe avant qu’il entre sur scène, mais ces incroyables types m’ont fait danser comme jamais.

6/ Plutôt Thor ou Loki ?
Un grand blond musclé pour moi, s'il vous plaît.
Si j’ai aimé la trajectoire touchante de l’enfant adopté, j’ai préféré celle de l’arrogant sur le chemin de la rédemption. J’aime les histoires de rédemption.

7/ Quel pays – que tu n'as pas encore visité – aimerais-tu voir ?
Je n’ai pas encore trouvé le pays que je n’aimerais pas voir, et j’ai programmé pas mal de voyages dans les années à venir, mais le pays qui me fait rêver depuis longtemps et où mon voyage prochain reste encore improbable, c’est l’Afghanistan.

8/ Demain c'est la fin du Monde, quel est ton programme du jour ?
N’ayant pas beaucoup de temps, je ne vais pas me lancer dans un projet trop ambitieux. J’imagine que j’envoie quelques messages, j’écoute de la bonne musique, je mange ce que je préfère, et je regarde peut-être mes scènes de films et de séries favorites.

9/ Es-tu superstitieuse ?
Trop pragmatique pour l’être sincèrement, je peux avoir mes moments.

10/ Quel est ton réalisateur de films favori ?
Je regarde sur mes étagères si j’ai plusieurs DVD du même réalisateur : Nolan, Miyazaki, Hitchcock, Gondry… Mais je ne choisis pas vraiment mes films en fonction du réalisateur. À l’exception de Tarantino. J’ai dû mal à résister à un Tarantino.

11/ Plutôt "Les Feux de l'amour" ou "Amour, gloire et beauté" ?
J’avoue mon ignorance crasse à ce sujet, je ne sais pas différencier les deux. Mais j’ai déjà vu quelques épisodes de Des Jours et des vies.

651264028.jpg

Ah, aussi, il y avait des règles à poster, et des gens à taguer. Je ne me vois pas trop faire ça, mais pour ne pas complètement briser la chaîne, voici onze questions, existentielles ou pragmatiques, dont les réponses m’intéresseraient si d’aventure, chers visiteurs lisant ces mots, vous vous « amusiez » à y réfléchir. Sur un blog, dans les commentaires… la balle est dans votre camp :

1 - Si vous aviez le pouvoir de rendre réel un personnage de fiction, lequel et pourquoi ?

2 - Mac, Windows ou Linux ?

3 - Un film ou un livre qui a changé votre vie ?

4 - Printemps, été, automne, hiver ou printemps ?

5 - Si vous avez un blog, comment voyez-vous ce blog dans cinq ans ?

6 - Aimez-vous cuisiner ?

7 - Une des chansons que vous avez le plus écoutée dans votre vie ?

8 - Matin ou soir ?

9 - Y a-t-il une série qui vous a donné des envies de voyage ? Où ?

10 - Vous gagnez 3000 euros au loto, qu’en faites-vous ?

11 - Le fond ou la forme ?

Écrit par Saru dans Meme | Lien permanent | Commentaires (4)

07 janvier 2012

Dorama Meme

Il y a quelques milliards d'années, Nephthys me taguait. Puisque mieux vaut tard que jamais, voici enfin mes réponses.


1/ Depuis quand regardes-tu des dramas ? Quel a été ton premier drama ? Comment as-tu découvert les dramas ?

2006. Hana Yori Dango. Une amie.

3208305309.jpg

J'avoue y réfléchir depuis quelques jours, à cette question du "premier drama". Et je crois que c'est Hana Yori Dango. Oui, ça doit être ça. Il y a Gokusen pas loin, peut-être en même temps. Et puis le premier épisode de Nobuta wo produce. Mais je crois que c'est Hana Yori Dango, le premier drama que j'ai terminé.
Second semestre 2006, nouvelle année scolaire. Une amie se ramène avec des choses étranges plein son ordinateur : des séries japonaises. Des tas de séries japonaises. Je crois qu'aujourd'hui encore, de cette première fournée, je n'ai pas tout regardé. J'ai certainement tout essayé – c'est mon truc, l'essayage – mais je n'ai jamais réussi à finir My Boss My Hero, je n'ai jamais regardé tous les épisodes de Nobuta, j'ai même bloqué au premier épisode de Ikebukuro West Gate Park.
Quand, au bout de quelques mois, j'ai commencé Kimi Wa Petto, je me suis souvenue. Le premier épisode de drama que j'ai réellement vu, c'est celui-ci. Par erreur. Parce que je lisais pas mal de mangas, à l'époque, et quelques animes, quand ils me tombaient dans les mains. Au lieu d'un épisode d'anime, c'est un épisode de drama que j'avais regardé. J'avais bien aimé. J'aurais dû tout de suite faire preuve d'un peu plus de curiosité...

Si vous jetez un coup d’œil aux alentours, vous remarquerez que je n'ai plus vraiment le pied au Japon.
Un jour, curieuse d'entendre parler d'un autre pays producteur de dramas, la Corée, j'essaye Goong. Il me faudra plusieurs mois pour tenter de nouveau une série coréenne. Je regarde même quelques épisodes de Coffee Prince, sans plus. Et puis arrive Boys Over Flowers. Et voilà, j'y suis. Une jolie coïncidence.


2/ Si tu ne devais garder qu’un drama, lequel ce serait et pourquoi ?

2904377532.jpg

Oui, en voilà une question, pourquoi donc ne garder qu'un seul drama ?! En ce moment je pourrais répondre City Hunter, une série qui mélange les genres pour combler une envie de romance, une envie d'action, une envie de vengeance... Mais si j'ai envie de rire un peu, je fais comment ?
Si je ne devais garder qu'un seul drama ? Je crois que je ne l'ai pas encore vu, le drama en question.


3/ Si tu devais nommer un drama à éviter absolument, lequel ce serait et pourquoi ?

Soyons sérieux. J'ai déjà du mal à dépasser les premiers épisodes souvent laborieux des dramas coréens. J'ai déjà du mal à terminer les dramas que j'aime bien. Et il ne me faut vraiment que dix minutes déplaisantes pour que mon attention soit déjà ailleurs : je n'ai vraiment aucun scrupule quant il s'agit d'abandonner un drama, je suis donc vraiment mal placée pour ce genre de question.
Un drama à éviter absolument ? Je ne me le suis pas encore infligée...


4/ Quel est le drama que tu n’as pas encore vu et qui te tente énormément et pourquoi ?

Si peu de temps, tellement de choses à voir !
Story Of A Man me donne terriblement envie, ça fait au moins deux ans que je n'en entends que du bien.

3002587116.jpg


5/ Quel est le drama qui ne te tente absolument pas et pourquoi ?

Les mélos. Non mais sérieusement. A chaque scène de larmes des dramas que j'aime, je me retiens, le doigt sur la touche "avance rapide". Alors un mélo, pensez-vous !
Et je ne suis pas particulièrement attirée par les sageuk. Par toutes les séries historiques de tous les pays, en réalité. J'essaye de me faire violence, parce que je sais que je passe à côté de plein de chefs d'œuvre, mais s'il y a une chose pour laquelle je suis complètement nulle, c'est me forcer. C'est notamment une des raisons pour lesquelles je ne regarde quasiment que des séries très légères. Mais c'est une de mes bonnes résolutions de 2012, varier les plaisirs.


6/ Tes acteurs et actrices préférées ?

3997754779.jpg

Oh la. J'ai lu sur d'autres blogs des réponses à cette question. J'aimerais bien pouvoir répondre que peu importe l'acteur, seul le pitch du drama m'intéresse. Mais mentir, c'est mal.
J'allais m'autoflageller et vous confier à quel point j'étais superficielle, mais en réalité pas tant que ça, donnez-moi un bon personnage et j'aimerai l'acteur. En ce moment, c'est Lee Min Ho, de toute évidence. Park Shi Hoo. Je suis sortie saine et sauve de ma période Jang Geun Seok, mais on ne sait jamais, avec une bonne coupe de cheveux, la rechute est possible. J'étais plutôt fan de Kang Ji Hwan avant de voir quelques épisodes de Lie To Me
Et donnez-moi un excellent personnage féminin et j'aimerai l'actrice. Kim So Yeon depuis Prosecutor Princess. Park Si Yeon depuis Coffee House.

3183015245.jpg


7/ Ton meilleur souvenir drama ?

Un jour, je suis partie en voyage dans un pays lointain. J'ai rencontré un Coréen. En réalité, j'en ai rencontré beaucoup – j'étais dans le quartier asiatique d'une grande ville – mais lui est venu me parler. Je lui ai dit "annyeonghaseyo" et il m'a dévisagée, surpris. Nous avons parlé, en anglais, de culture coréenne, je lui ai entre autres demandé ce qu'il pensait de l'idée de faire son service militaire – ça me travaille ! Je lui ai parlé de Coffee Prince, il m'a dit que Gong Yoo venait de revenir de son service militaire. Je lui ai avoué mon amour pour les beaux acteurs coréens, il m'a dit que je devrais venir en Corée. Mais que bien sûr, la plupart des Coréens n'étaient pas aussi beaux que ces acteurs, qu'ils étaient plus normaux comme lui. Je lui ai dit qu'il était beau. Il a souri.
Ce n'est bien sûr pas un souvenir drama. Mais c'est une rencontre que je n'aurais pas pu faire sans les dramas.


8/ Qu’est ce que tu dirais à une personne qui ne regarde pas de dramas pour la convaincre d’en regarder ?

Je lui dirais probablement "pourquoi pas ?"
Je ne vois pas pourquoi cette personne n'y trouverait pas ce qu'elle aime, il y a de tout, dans ces petites choses-là. De quoi faire le bonheur de tous.

1333500343.jpg

Écrit par Saru dans JDramas, KDramas, Meme | Lien permanent | Commentaires (13)

13 novembre 2010

30 Day T.V Meme - Day 30

Non mais alors là, pardon, mais il est hors de question que je finisse ce meme sur cette horrible question. "La mort la plus triste d'un personnage", vous vous rendez compte ? Alors que la question précédente était si bien ! Donc je refuse. Et si vraiment vous voulez savoir, je peux vous renvoyer à ce post-là.

Et puis c'est fini. Fou ! J'aime bien l'idée qu'il m'ait fallu un peu plus de 6 mois pour faire un meme de 30 jours. Oui, c'est que je m'en vanterais presque ! A tous ceux qui sont encore là et qui n'ont pas douté une seconde que je finirais ce meme, merci !

Et maintenant... quoi ?

Écrit par Saru dans Meme | Lien permanent | Commentaires (0)

12 novembre 2010

30 Day T.V Meme - Day 29

Mon obsession télévisuelle actuelle.

Oui, j'ai conscience que, me connaissant, certaines questions de ce meme n'ont aucun intérêt, trop faciles. Quoique, Doctor Who a beau être ma série préférée ever, j'aurais pu avoir une autre obsession, dernièrement. (Je me vante, dans la colonne de droite, d'avoir l'obsession facile.) La dernière en date était sûrement Prosecutor Princess, dont j'avais promis que je reparlerai, mais étant la blogueuse irrégulière que je suis, je ne l'ai jamais fait.

Donc non, oui, en l'absence d'obsession ponctuelle, je reste aux valeurs sûres, mon obsession depuis maintenant trois ans, Doctor Who. Et puis le coffret DVD de la saison 5 vient de sortir, il me le faut ! (Je lis partout qu'il y a dans ce coffret plein de scènes exclusives sur ce qui se passe dans le Tardis entre deux épisodes !) Et le coffret des spéciaux aussi, ce serait bien... Je vais me ruiner.

1003805380.jpg

Écrit par Saru dans Meme | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : doctor who

11 novembre 2010

30 Day T.V Meme - Day 28

Première obsession télévisuelle.

J'en parlais en jour 13, c'est sûrement Batman, la série animée. Il y a aussi eu Loïs et Clark, que j'ai adoré mais dont, passant sur M6, une chaîne qu'on n'avait que par intermittance, j'ai loupé trop d'épisodes pour être aussi impliquée émotionnellement.

4020198126.jpg

Ce week-end, je suis retombée sur des épisodes de Dragon Ball Z et voilà également une série qui a marqué mon enfance. Mais mon père m'interdisant de les regarder, je n'ai vraiment pas pu la suivre avec assiduité. Mais Sangoku a été certainement mon premier crush télévisuel. Il était si beau, si fort...

3047136939.jpg

10 novembre 2010

30 Day T.V Meme - Day 27

Meilleur pilote.

Un pilote qui, j'imagine, te fait dire "wow, je suivrai ces personnages pendant 10 saisons, si 10 saisons il y a". Ils sont rares, ces pilotes-là. Et pas seulement parce que sur 10 saisons, une série s'avère la plupart du temps décevante. Un pilote, c'est souvent chiant. Les personnages, qu'il faut bien caractériser dès le début, sont rarement tout de suite attachants. Et, par exemple, j'ai en tête beaucoup de séries coréennes dont la mise en place est tellement longue et laborieuse qu'il faut avoir la garantie absolue - souvent, par une review bloguesque bien convaincante - que ça s'améliore après pour continuer.

J'évoquais Alias hier, voilà une série dont le pilote était magnifique. C'est d'ailleurs assez incroyable comme en une quarantaine de minutes, tout est dit ou presque. On fait la connaissance de Sydney et tous ceux qui l'entourent, on a déjà un aperçu de sa relation conflictuelle avec son père, on a l'action, les costumes, etc. Comment ne pas continuer cette série après un pilote pareil ? On est déjà à fond derrière Sydney. On a pleuré pour elle, on a eu peur pour elle... totalement conquis.

C'est marrant, j'ai commencé cet article avec dans l'idée de décerner la palme du meilleur pilote à Friday Night Lights. A croire que j'ai changé d'avis en cours de route. Mais contrairement à Alias, qui était une des rares bonnes séries à arriver jusqu'à la télévision française, Friday Nights Lights est entré en scène à une époque où je choisissais vraiment mes séries et où j'aurais pu avoir mieux à regarder. Mais Friday Night Lights, dans son pilote, me proposait un univers très différent de ce à quoi j'étais habituée, avec des personnages attachants - Matt Saracen ne mérite-t-il pas sa place dans tous les top 10 de personnages attachants ? -, un beau gosse d'emblée irrésistible, une équipe qu'on ne demande qu'à soutenir, un drame qui nous scotche par son intensité émotionnelle. Et à la réalisation, une touche originale ; la musique, envoutante... Tiens, la saison 5 a commencé, il faut vraiment que je m'attelle à la saison 4.

Écrit par Saru dans Meme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alias, friday night lights