Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 décembre 2012

Clara et le Docteur

Voilà cinq ans que Doctor Who est un peu ma lumière au bout du tunnel de Noël. On est le 26 décembre, j’ai survécu, le Christmas Special (bien que souvent en-dessous des autres épisodes) est ma récompense. Je m’étais donc imaginé un petit texte sur Doctor Who autour du 25, mais les vacances de Noël se déroulent souvent indépendamment de ma volonté et, l’ai-je déjà dit ? je suis une inorganisée chronique – je crois que mon mois de décembre va légèrement déborder sur janvier.

2272115869.jpg

L’amour dans Doctor Who : il n’y a que ça, non ? L’amour du Docteur pour quasiment tout ce qui passe sous ses yeux, les planètes qu’il visite, les gens qu’il rencontre, et pour ses nombreux amis, donc.
J’avais envisagé d’écrire sur Amy Pond et son ami imaginaire, une amitié qui m’a touchée, dont le traitement m'a parfois énervée, bref, une relation qui m’a marquée mais que je n’ai que trop rarement évoquée ici. Et puis survint Clara. Une prestigieuse gouvernante issue du cœur du Londres victorien. Comment ne pas tomber immédiatement sous le charme de ce personnage, tout comme il m’avait fallu une seule scène pour adorer Oswin ?

3234711117.jpg

J’ai aimé tous ceux qui ont accompagné le Docteur dans ses voyages, ne me demandez pas de choisir. Et si j’aime profondément le Docteur, n’est-ce pas tous ses compagnons que j’aime à travers lui ? Ce qu’ils font ressortir en lui ? Après l’affreux dernier épisode de la première partie de saison 7, on retrouve le Docteur au bout du rouleau. Indifférent, cynique, dépourvu de tout ce qui fait qu’on l’adore. Surgit Clara, donc. Jolie, intelligente, drôle, sensible… des qualités que partagent toutes les partenaires du Docteur ? Puisque je ne connais pour l’instant pas grand-chose du personnage, je me dis que c’est le charme irrésistible de son interprète qui agit. Pourtant, si tout ça ne suffisait pas, Clara est tout de même celle qui redonne le goût d’agir au Docteur. D’agir, d’interagir, de reprendre le chemin de ses découvertes.
Les personnages d’Amy et de River, même si je les ai adorées, même si j’ai adoré leur relation avec le Docteur, ont un peu souffert du fait que leur existence soit bâtie sur un mystère qui construisait une saison (Amy et la saison 5, River et la saison 6). Du coup, j’avoue mes craintes pour Clara Oswin Oswald : j’aurais préféré qu’elle soit seulement cette fille géniale qui se retrouve par hasard sur la route du Docteur, à la Rose ou à la Martha. Mais qu’elle soit cette fille géniale qui redonne vie au Docteur me réjouit déjà.

4256034813.jpg

Commentaires

J'ai détesté le spécial Noël de l'an dernier mais celui-là je l'ai adoré. J'ai beaucoup aimé le personnage de Clara, l'ambiance, tout. J'ai hâte de voir la suite !

Écrit par : Nephthys | 02 janvier 2013

Je me souviens à peine du spécial de l'année dernière, c'est fou ! Je n'ai pas dû l'aimer non plus... Je crois que celui que j'ai préféré, c'est celui de l'année d'avant, à la Dickens.
Et oui, vive Clara, je suis déjà prête à ce qu'elle devienne mon nouveau personnage préféré ! :)

Écrit par : Saru | 06 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.