Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 décembre 2012

Obstacle de mi-parcours

Et le naturel revient au galop.
Alors que je m’étais plus ou moins (plus que moins) engagée à poster tous les deux jours ce mois-ci, j’ai quelques excuses toutes prêtes pour mon silence : semaine chargée niveau boulot, problème électrique… Excuses toutes vraies, mais entre nous, si le temps libre n’est pas extensible, j’avoue avoir sciemment choisi de le consacrer à autre chose qu’à écrire quelques mots sur ce blog.
J’ai par exemple voulu tenter, pour ce mois de décembre, un week-end family drama, Ojakgyo Brothers. 58 épisodes, et j’annonce fièrement que j’en suis au 53e – un exploit pour la versatile que je suis, mais ce drama est si plaisant, il m’en faut un voire deux épisodes par jour. Également, au lieu de vous parler d’amitié, j’ai préféré continué Soredemo, Ikite Yuku, le jdrama que m’a conseillé Kerydwen, tout aussi bon que ce qu’elle m’en a promis.

1137833995.jpg

J’évoquerai Ojakgyo Brothers (et Soredemo, Ikite Yuku) plus en détail quand j’aurai terminé la série, vous n’imaginez même pas l’état dans lequel me mettent ses épisodes. C’est là que je me rends compte que j’ai pris cette expérience bloguesque par le mauvais bout : je voulais de l’amour, de l’émotion, et pour le moment je n’ai fait que convoquer des souvenirs d’émotions. Gaksital, peut-être, a été le texte le plus facile à écrire, puisque le drama est récent dans mon cœur et que j’en écoute actuellement la BO, revivant un peu chaque jour la tristesse de Kang To, ou la liesse du peuple coréen à chaque apparition de son justicier. Les autres textes, je les ai laborieusement écrits, en essayant artificiellement de récréer les sentiments provoqués par des visionnages plus anciens – et la mémoire n’est pas mon fort.
Je n’abandonne donc pas ce projet, mais j’en change le cap. Je jette la liste des thématiques que j’avais envie d’aborder, et je laisse venir l’émotion que me procurent chaque jour les séries qui défilent sur mon écran.

Commentaires

Juste un petit commentaire pour dire que je lis toujours tes articles avec attention même si je ne regarde pas de séries coréennes en ce moment... Ta passion et ton analyse sont toujours aussi intéressantes à découvrir. Donc Keep going, et oui ! Fais nous partager ce bonheur de regarder ces séries (tu me donnes trop trop envie de retrouver cet enthousiasme... ) Donc vive ce beau mois de décembre !

Écrit par : K. | 16 décembre 2012

Hello ! :)
Quelle tristesse que tu aies déserté l'Asie ! Peut-être pas en matière de mangas ?
Merci pour ton passage par ici !

Écrit par : Saru | 18 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.