Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 décembre 2012

Quelques nouveaux dramas | King Of Dramas, Jeon Woo Chi, Cheongdamdong Alice & School 2013

Comment pouvais-je résister ? Pouvais-je rester de glace alors que débarquaient sur les écrans coréens une nouvelle comédie romantique avec Park Shi Hoo et un nouveau drama à la Gokusen ?
L’amitié, ce sera pour demain, aujourd’hui, je mets à profit mes visionnages du week-end.

434866433.jpg

KING OF DRAMAS.
Y a-t-il une romance prévue dans ce programme ?
Y a-t-il des séries coréennes sans romance programmée ?
L’homme cynique et la jeune femme des rêves pleins la tête, voici un duo peu original, mais c’est un concept qui me plaît généralement assez, à condition que l’héroïne ne se fasse pas constamment maltraitée par le méchant producteur dépressif.
J’avoue n’avoir pas été vraiment emballée par les deux premiers épisodes, mais il paraît que débarque dans le troisième épisode un nouveau venu sympathique, il paraît que la suite est drôle.

835905408.jpg

JEON WOO CHI.
Ce drama semble construit sur deux relations-clés pour le héros : son ancien ami désormais ennemi, et son amour perdu. Malheureusement, les deux premiers épisodes sont laborieux, ils se perdent en longues scènes poussives plus explicatives que narratives.
Je pourrais néanmoins continuer pour les quelques interrogations que suscite chez moi l’ennemi juré, et pour le personnage joué par Uee, dont j’espère qu’elle ne restera pas le pion qu’elle semble être pour le moment.

171169465.jpg

CHEONGDAMDONG ALICE.
Sans la présence de Park Shi Hoo au casting, je crois que je n’aurais jamais jeté un regard sur ce drama, dont le postulat de base semble si classique. La fille pauvre et le riche prince charmant : quand est-ce que les hautes sphères de l’entertainment coréen (asiatique) (mondial ?) aboliront ce schéma ?
L’héroïne n’a en outre rien de plus que ses autres avatars : ni désagréable, ni attachante, je trouve d’ailleurs tous les autres personnages féminins plus intéressants. Mais puisqu’elle a l’intention de piétiner tous ses principes, je serai là pour un troisième épisode, même si la tendance mélo de la série m’inquiète.
Heureusement, Park Shi Hoo. Oui, mon gros faible pour lui, mais surtout, son personnage est cinglé. Complètement. Ses scènes sont irrésistibles (-ment drôles).

3462142036.jpg

SCHOOL 2013.
Celle qui m’a pour le moment le plus enthousiasmée. Pas vraiment un Gokusen (heureusement ?), mais il y a toujours dans ces histoires de lycée quelque chose qui me fascine : probablement tous ces adultes en devenir, des personnages qui se construisent réellement sous nos yeux. Parmi ceux-là, Go Nam Soon.
Je mets au défi quiconque de regarder School 2013 sans éprouver un terrible élan d’affection pour ce gamin. Peu importe les futures histoires d’amitié, de famille, les éventuelles romances, quelle qu’en soit la forme, je veux seulement beaucoup d’amour pour Go Nam Soon.

Commentaires

J'ai regardé le 1er épisode de CHEONGDAMDONG ALICE et Park Shi Hoo quoi ♥ mais c'est vrai que ca semble très classique dans le traitement. Je vais poursuivre parce que Park Shi Hoo ♥ *gniiiii*

Écrit par : Nephthys | 20 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.