Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 septembre 2012

Sérénade en Lee Min Ho

J’ai succombé. Pire, j’ai régressé. Et j’adresse en préambule toutes mes excuses à la fabuleuse Yoo Eun Soo, qui aurait mérité d’être la star de ma première évocation de Faith sur ce blog, mais je suis faible, et elle n’a pas la plastique de Lee Min Ho.

3187862059.jpg

Je me sens apparemment tenue de me justifier sur mon propre blog : ce n’est seulement l’effet Lee Min Ho, j’aime beaucoup Faith. Il y a quelques points qui me font grincer des dents et la série a mis un certain nombre d’épisodes avant d’être authentiquement excitante, mais désormais, cinq jours sans Eun Soo et Choi Young, c’est un peu trop long. Et aussi, nous sommes entre nous et je peux donc l’avouer : cinq jours sans le doux visage de Lee Min Ho, c’est un peu trop long.
Alors j’ai régressé. Alors, pour combler l’attente entre deux épisodes de Faith, j’ai effectué un petit voyage dans le temps, sur les traces du « Coréen qui m’a fait basculer ».

2405526610.jpg

Ah, Gu Jun Pyo… Non, ce n’est une blague, je me suis effectivement refait quelques épisodes de Boys Over Flowers. Verdict : beaucoup de choses dans cette série m’apparaissent aujourd’hui assez crispantes (ce fut peut-être également le cas à l’époque), mais quel charme ! Je crois que je pourrais très bien la revoir jusqu’à la fin, en utilisant à bon escient la fonction « avance rapide » de ma télécommande.
J’ai toujours aimé Tsukasa Domyoji, quelle que soit la version d’Hana Yori Dango, mais Lee Min Ho avait porté mon amour pour le personnage vers d’autres sommets : très drôle, super touchant, et incroyablement beau. Je ne me suis jamais remise de la longueur de ses jambes.

2191149664.jpg

De toutes les séries mettant en scène Lee Min Ho, c’est Personal Taste que j’ai le moins aimé. Il y a de très bons passages, l’alchimie entre les deux personnages principaux était indéniable, mais il m’aurait peut-être fallu un peu moins d’occurrences de la si douce, si maladroite et si excessivement innocente Gae In. Et Jin Ho, terriblement froid, fut le personnage de Lee Min Ho que j’ai mis le plus longtemps à aimer.

400319121.jpg

Et City Hunter, donc. J’ai déjà évoqué ici – mais peut-être pas assez ! – mon amour pour la série et il est tout à fait possible que j’y retourne après l’écriture de ce texte : j’ai à ce jour beaucoup de mal à lui trouver le moindre défaut et elle est peut-être mon drama coréen préféré – mais ne me demandez pas de choisir ! Quant à Lee Yoon Sung, si je regarde à nouveau la série cette année, pourrais-je à nouveau le faire figurer dans le top de mes personnages préférés ?

Je crois que je retrouve un peu de Lee Yoon Sung dans Choi Young, et pas seulement ses traits. Ni ses talents en matière de combat, même s’il est certain que je n’y suis pas indifférente : qui peut l’être ? Dans City Hunter, Lee Yoon Sung, bras armé de son père, découvre une vie autre que la vengeance. Dans Faith, Choi Young, fidèle guerrier du roi, se découvre peu à peu des raisons de vivre. Et ça m’émeut complètement.

142800645.jpg

Commentaires

Je vais devoir prendre un abonnement à Dramapassion. Leur système est mauvais, je sais, mais autant Coffee Prince sous-titré en anglais ça passe, autant City Hunter un peu moins. Et ma sœur doit absolument rencontrer Lee Min Ho ! Maintenant qu'elle a rencontré Gong Yoo/Han Kyul, elle ne résistera pas à Lee Yoon Sung...

Pour Faith, je vais être très patiente et attendre la fin. Ce n'est pas comme si je n'avais pas autre chose à découvrir ^^ Mince, j'ai envie de revoir City Hunter maintenant...

Écrit par : Filipa | 16 septembre 2012

Wow, quelle sœur modèle tu fais, en mission pour faire découvrir à ta sœur les plus beaux spécimens masculins du monde... Ah non, pardon, les meilleures séries !^^ Oui, je ne vois objectivement pas comment on peut résister à Lee Yoon Sung.
Si Dramapassion sort City Hunter en DVD, en voici un que j'achèterai sans une once d'hésitation.
Et maintenant qu'ils ont un catalogue conséquent, ça me donne bien envie de m'abonner, aussi.

C'est une bonne idée, d'attendre la fin de Faith, parce que chaque épisode me paraît tellement court... :( Non mais en fait, cette série n'est pas si bien : elle est bien, mais mon amour pour Lee Min Ho me la fait probablement voir mieux qu'elle ne l'est !^^

Écrit par : Saru | 19 septembre 2012

Ton billet m'a donné encore plus envie de me lancer dans Faith (bon pas pour le même acteur hein, moi je ne jure que par Lee Philip ♥) et j'aime bien. J'espère que je vais réussir à le finir car en ce moment les dramas c'est pas trop ca pour moi. Je ne sais pas pourquoi mais la passion semble s'être un peu effacée... Je ne doute pas qu'elle reviendra mais pour le moment ce n'est pas trop ca.

Écrit par : Nephthys | 30 septembre 2012

Ah, si tu te lances dans Faith pour Lee Philip, je crains que tu ne soies un peu déçue, son rôle est très secondaire...
Mais je t'encourage tout de même vivement à continuer, car si le début est poussif, je viens de regarder l'épisode 15, et franchement, il y a du très bon !

Écrit par : Saru | 02 octobre 2012

Non mais Lee n'a que des rôles secondaires donc j'ia l'habitude... Il n'est jamais le héros... Un jour, il le sera j'en suis sûre...
J'en suis à l'épisode 9 (vu) et je suis à fond dedans ^^

Écrit par : Nephthys | 06 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.