Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 septembre 2012

Doctor Who, la saison 7, et moi

Il y en a peut-être qui se souviennent que si ce blog existe, c’est que, il y a un peu moins de cinq ans, j’avais une envie désespérée de partager mon amour pour Doctor Who. Et, un peu moins de cinq ans plus tard, qu’est-il advenu de cet amour ? Je me disais qu’écrire quelques lignes sur le premier épisode de la nouvelle saison serait un bon moyen de répondre à la question.
Et puis, alors que je tapais sur mon clavier mes quelques opinions sur l’épisode, j’y renonçai.

3326847701.jpg

Entre Doctor Who et moi, depuis la saison 6, l’amour n’est plus au beau fixe. Et je n’ai jamais vraiment su si cette saison avait été bien inférieure à toutes les autres ou si c’était moi qui perdais mon intérêt pour la série. Et je n’ai d’ailleurs jamais vraiment interrogé cet état de fait. Je ne l’ai jamais voulu, peut-être. J’imagine qu’on peut voir ça comme une forme de lâcheté, mais j’ai du mal à taper sur ce que j’ai tant aimé – existe-t-il un devoir du blogueur/sériephile, une sorte d’éthique, que je suis en train de bafouer ignominieusement ?
Je me suis peut-être éloignée de Doctor Who, mais pas assez pour ne pas me rendre compte que le fandom whovien est le lieu de virulents affrontements : au nom du sexisme, au nom d’une préférence pour l’ère RTD, ou bien contre le personnage d’Amy, ou contre celui de Rory. C’est bien sûr par amour pour la série (et ses anciennes saisons) que les plus sévères affichent leur amertume mais, alors que j’écrivais mon texte sur Asylum Of The Daleks, alors que je me disais fatiguée des Daleks, fatiguée par l’écriture de Moffat (que j’avais déjà un peu évoquée dans mon texte sur Sherlock), énervée par la relation entre Amy et Rory, je réalisai que, bien que j’allais finir mon texte en proclamant mon amour pour Oswin Oswald, le négatif aurait toujours plus d’impact que le positif.
Je ne suis pas qu’amour. J’ai eu l’occasion de déverser ici un peu de mon fiel contre quelques séries. Mais pour Doctor Who, par égard pour tout ce qu’on a vécu ensemble, je préfère me taire plutôt que me laisser aller à une irréversible colère, et attendre. (« Restons amis. ») Comme quand je n’avais qu’une envie, que David Tennant tire sa révérence. Doctor Who est une institution : la série a survécu tant d’années, elle fut souvent brillante, et j’ai la certitude qu’elle le sera à nouveau. J’éprouve tout l’amour du monde pour Amy, mais j’ai l’impression que nous sommes désormais dans une impasse : j’attends donc Clara avec impatience. Et si ça ne marche toujours pas, j’attendrai un nouveau showrunner. Ou un nouveau Docteur.

2179715077.jpg

Et en attendant, j’ai trouvé l’épisode Dinosaurs On A Spaceship terriblement divertissant.

Commentaires

Le fandom DW a pris des allures de champ de bataille assez pesant, j'avoue que je sature un peu ! (Ce week-end la bêtise a été portée à de nouveaux niveaux !)
Je te rejoins sur les personnages d'Amy/Rory en fin de course, et j'espère aussi beaucoup du renouvellement de dynamique avec l'introduction de la nouvelle assistante.
Pour le reste, je ne sais pas trop comment me positionner. Je l'aime toujours autant, j'adore Eleven, le style d'écriture de Moffat est totalement ma tasse de thé. Mais c'est certain aussi que je n'ai plus les mêmes rapports avec la série que pour ses 1ères saisons. Ca a longtemps été une série "coup de coeur" qui parlait plus à mes émotions qu'à ma tête : la période que j'ai préféré a été pour moi la s2. Il y avait des passages cheap, des passages sincères, c'était DW. La série semble avoir désormais grandi, elle a évolué (peut-être ne la regarde-t-on plus non plus avec l'innocence enthousiaste des débuts). Le dernier épisode avec les dinosaures est symptomatique de mon ressenti et de ses paradoxes : j'ai aimé, il était très fun, partant un peu dans tous les sens, mais dans le même temps, je n'ai jamais eu autant l'impression de regarder une série... américaine.

Écrit par : Livia | 10 septembre 2012

Je ne comprends même pas cette virulence, surtout pour une série qui à la base ne se prend vraiment pas au sérieux... ou qui peut-être s'y prend de plus en plus, d'où le côté plus "américain" ? Je ne l'avais pas pensé en ces termes, mais maintenant que tu le dis...
J'adore également Eleven, et j'adorais le style de Moffat, mais ça ne me touche plus : la tête avant les émotions, comme tu dis. Je ne regrette pas spécialement RTD qui, lui, avait ces grands moments d'émotion, mais parfois limite trop d'émotions.
Je ne saurai pas choisir de période préférée. La deuxième partie de la saison 1, peut-être ? Mais bien sûr aussi de beaux morceaux de saison 2 et tout l'arc de la saison 3 m'avait beaucoup plu. Ça a peut-être commencé à grandir un peu trop en saison 4, pour finir dans le décor avec les épisodes spéciaux. Bref, pardon, je réfléchis en écrivant, mais j'ai en fait beaucoup de mal à envisager cette série avec du recul ! :)

Écrit par : Saru | 12 septembre 2012

Je lis pas mal sur ma TL ce qu'il se passe avec le fandom mais je ne suis pas sûre de tout comprendre...
J'aime Doctor Who mais pour moi le Docteur est et restera Ten, cela dit ca ne m'empêche pas d'apprécier Amy&Rory. Cela dit avec Eleven j'ai bien plus de mal... Je ne serais jamais virulente par rapport aux gens qui apprécient plus la mouture Moffat, mais ca n'est pas ma préférée. Bref, je peux comprendre je suis de moins en moins dans l'euphorie de ma découverte de la série il y a qq années de cela...

Écrit par : Nephthys | 11 septembre 2012

Hé hé, Ten est ton préféré ? Je dirais que c'est celui que j'aime le moins, mais parce que je n'ai pas aimé sa sortie. je suis sûre que si je revois des épisodes antérieurs, je retomberai en amour !^^ Mais ne me demande pas de choisir mon Docteur, s'il te plaît ! :)
Je ne comprends non plus pas trop ce qui se passe dans le fandom DW : à mes yeux, pendant longtemps, c'était ce sympathique fandom composé de gens qui aimaient follement une série que beaucoup snobaient parce que ça avait l'air kitsch, donc il y avait une petite solidarité : comment en est-on arrivés là ?!

Écrit par : Saru | 12 septembre 2012

Comment on en est arrivés là ? Je dirais grâce à (à cause de ?) Internet, les blogs, Twitter, les forums, Sherlock, France 4... Doctor Who était une série sympathique, drôle, touchante et attachante.
Depuis quelques temps, j'ai un peu l'impression que c'est devenu un phénomène de mode. La série à voir et à aimer parce que tout le monde dit que c'est à voir et aimer. Ce n'est plus kitsch, ni drôle... c'est amusant oui, mais c'est aussi très "poussif" je trouve. Trop sombre, trop sérieux, la recherche de l'intrigue la plus tiré par les cheveux et que les gens ne comprendront qu'à la fin. La version science-fiction de Sherlock. Le Doc ne voyage plus d'une planète à l'autre simplement pour visiter, ce n'est pas dit, mais on sent au fond qu'ils cherchent toujours la réponse à une quelconque question. Avant c'était fun, maintenant ça se prend trop au sérieux. Je l'avoue, je regrette RTD, mais c'est surtout parce que je regrette ses personnages et ses Doc si humains...
Je ne sais pas du tout si ce que je viens d'écrire à un sens.

Je n'ai pas encore commencé la saison 7. J'ai peur de commencer, que ça me fasse comme pour la saison 6 que j'ai dû arrêter en plein milieu pendant 2 mois. Je sature avant même d'avoir commencé. Je vais laisser passer la folie whovienne et attendre l'arrivée de Clara. Ou alors attendre tout simplement la fin de la saison et que les "fans" soient tous passés à autre chose :)

Écrit par : Filipa | 15 septembre 2012

"Poussif", oui, je crois que c'est le mot qui correspond ! Parce que c'est sympathique, et mais on sent les intentions derrière l'écriture, donc ça ne marche pas. Donc oui, je dirais que ce tu as écrit a un sens, en tout cas c'est le sens que j'y vois ! :)
Je ne te conseillerai même pas de commencer cette saison 7... Je me souviens de cette époque où où je sautillais sur mon canapé en commençant un nouvel épisode, et là, je le regarde très tôt seulement parce que je n'ai pas envie de me faire inévitablement spoiler, mais c'est presque devenu machinal, quelle tristesse ! Je devrais faire comme toi, laisser passer et ne m'y mettre que quand l'envie reviendra vraiment...
Heureusement, il y a plein d'autres séries à se mettre sous les yeux ! :D

Écrit par : Saru | 16 septembre 2012

Ah me voilà rassurée ! Non seulement tu comprends, mais tu approuves, ce n'est donc pas mon seul esprit de contradiction qui parle ^^
Le problème avec ma façon de faire c'est qu'il est possible que l'envie ne revienne pas avant un moment : pour preuve, je n'ai toujours pas regardé l'épisode de Noël 2011 de Downton Abbey ! Je le regarderai à Noël prochain, comme ça j'enchainerai sur la saison 3 qui sera terminée ^^

Et oui il y a plein d'autres séries ! D'ailleurs, je suis en plein dans Homeland et je comprends parfaitement pourquoi tu aimes autant Carrie !!

Écrit par : Filipa | 16 septembre 2012

Je me rends compte quand même que tu as un esprit de contradiction assez poussé !^^ J'en ai un aussi, mais j'essaye de le combattre, parce que ça me fait renier des choses que je n'ai pas envie de renier : c'est moi contre mon esprit de contradiction, la bataille est féroce ! :)
Bon, Downton Abbey, j'ai abandonné en cours de deuxième saison et je pense que c'est fini pour moi. L'envie m'est vraiment passée, et comme je me suis un peu fait spoiler, je vois moins l'intérêt de m'y remettre... mais si tout le monde se montre dithyrambique sur la troisième saison, qui sait... ?

Yay, Carrie Mathison power !!

Écrit par : Saru | 19 septembre 2012

j'attendais cet article... C'est même ce qui m'a poussé à regarder ce 1er épisode, pour pouvoir en discuter avec toi. Parce que Doctor Who ça a toujours été une passion secondaire pour moi, Torchwood me parlant bien plus ! ^_^
Je crois qu'on est tous d'accord que Rory/amy est un peu épuisé même s'ils sont sympathiques (surtout Rory).
Je suis aussi d'accord pour le "moins d'émotions'... Et puis, c'est aussi moins léger non? Tout est tout de suite question de vie ou de mort avec explosion de la planète à la clé ?
Sans citer de saison, il y a toujours un ou deux épisodes qui étaient juste parfaits, avec la dose d'action, d'humour et d'ambiance si originale. Sans avoir jamais atteint ta passion Saru, des épisodes comme "Blink" ou le "Captain Jack Harkness" (je me souviens plus des titres...) sont pour moi des merveilles absolues !
Alors sans savoir où ça pêche, je vais continuer la saison 7 qui a quand même le mérite de divertir !

Écrit par : K. | 15 septembre 2012

Comment ça, "surtout Rory" ? "Surtout Rory" est sympathique, ou "surtout Rory" est épuisé ?^^ (Suggestion : la deuxième réponse ! ;))
Ah, Blink ! Le dernier épisode qui pour moi est une merveille absolue, je crois que c'est le premier épisode de la saison 5... Ou c'est peut-être que c'est le dernier que j'ai rerevu... (et que j'ai fait regarder à quelqu'un qui a à son tour succombé au charme de Doctor Who, youhou !)
Tu me fais penser que je n'ai même jamais terminé la dernière saison de Torchwood... et toi ?

Écrit par : Saru | 16 septembre 2012

(Je m’incruste : Blink est l'épisode 10 de la saison 3 ^^ Un instant de répit pour le Doc avant de retrouver le Master et Jack dans le triplé final)(le premier épisode de la saison 5 c'est The Eleventh Hour)(je connais par cœur l'ordre et le nom des épisodes des 4 premières saisons, mais pour Eleven, c'est le seul titre dont je me souviennes)(c'est valable pour TW aussi, titres et ordre des épisodes par cœur pour les 3 premières, rien pour la 4ème)(que je n'ai toujours pas fini de regarder non plus, je suis bloquée à l'épisode 8, TW prime sur DW pour moi, cette saison me déçoit trop, j'ai pas le courage, le passage chez Starz lui a fait perdre son âme!! !)(je m'emporte, pardon)(et j'arrête mes parenthèses)

Écrit par : Filipa | 16 septembre 2012

(il est possible que je connaisse également pas mal les épisodes des 4 premières, et je connais par cœur les épisodes de la cinquième saison parce que vraiment, j'adore Eleven, je suis d'autant plus déçue de qu'on lui lui écrit comme intrigue !) (pour TW, impossible, je pense ne connaître aucun nom d'épisode, à part Captain Jack Harkness, comme disait K.) (et si, Countrycide également, mais ça c'est par l'apprentissage par le traumatisme...) (tu as regardé les aventures de Sarah Jane ? j'avais commencé et trouvé ça pas mal, il faudrait que je continue, un jour...) (moi aussi j'aime bien les parenthèses)

Écrit par : Saru | 19 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.