Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2012

Hungry! | Retour en territoire japonais ?

La cuisine, le rock, et Mukai Osamu : j'ai succombé à la tentation d'une nouvelle série, mais j'avais de bonnes raisons.

579520881.jpg

Quoi, du japonais, sur mon blog ?! Ça fait combien de temps ? (En réalité, je me rends compte aujourd'hui que ma catégorie JDramas est particulièrement mal fournie. En matière de japonais, ce blog n'a jamais accueilli que mon obsession peu glorieuse pour la franchise Gokusen. Un peu du 2 mais surtout du 3. Le dernier drama que je semble avoir essayé est Mei-chan no Shitsuji, peu concluant. Et parmi mes tags, il y a quelques indices de ce que j'ai pu regarder sans jamais rien écrire sur le sujet : on trouve Yasuko to Kenji, Anego, Bloody Monday, Maou, ROOKIES, Yukan Club, Unfair. Bref.)

Il n'y a pas longtemps, j'ai regardé Paradise Kiss, le film. J'aimais beaucoup le manga, mais si l'adaptation m'a franchement déçue, j'ai trouvé le casting pas mal du tout. Mukai Osamu étant un très bon George. Alors, quand je suis tombée sur sa bonne bouille (il a un petit côté Matsumoto Jun, non ?) au détour d'un blog, je me suis penchée sur son drama. Cuisine ? Rock ? Deux thèmes qui m'assuraient que le drama serait plein de passion, concept qui est un peu mon talon d'achille.
Alors, c'était bien ? Je m'engage ? J'abandonne la Corée et je reviens au Japon ?

1697297313.jpg

Pour l'instant, je dois dire que j'adore l'ambiance. Qui me rappelle un peu Soul Kitchen, un film allemand qui m'avait beaucoup plu. Ainsi, Eisuke ouvre un restaurant dans un endroit improbable, un atelier/hangar, en faisant un lieu simple et chaleureux. Il embauche les membres de son groupe de rock, qui n'y connaissent rien à la cuisine, et leur donne des cours. Tous ces personnages se retrouvent autour de l'amour de la bonne bouffe et ça donne sérieusement envie. Tout ça sur fond de Kinks, des Who, etc. Sérieusement, que me faudrait-il de plus ?
Des personnages attachants, par exemple. Et toute la bande du restaurant m'a déjà convaincue. Eisuke, avec son sale caractère, porte un amour sincère à la cuisine et ne peut donc pas être mauvais. (Si ?) Ses deux compères, celui qui veut trouver un vrai boulot pour pouvoir se marier et celui, sérieusement tatoué, qui se balade partout avec ses couteaux, me font déjà rire. Sans oublier la nouvelle recrue, une serveuse flippante qui ne sait rien faire. Une équipe loufoque qui nous promet une belle histoire d'amitié.

1481284113.jpg

3932833281.jpg

3607785393.jpg

Je ne sais pas combien il y aura d'épisodes, mais je suis partante pour l'aventure, sans aucune réserve. Même la romance obligée ne me fait pas peur, la fille en question étant une vraie foodie.

2427065697.jpg

Écrit par Saru dans JDramas, Pilotes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hungry!

Commentaires

Fin 2011 j'ai aussi regardé l'adaptation ciné de Paradise Kiss mais contrairement à toi, je l'ai beaucoup aimée. Je tiens tout de même à nuancer mes propos parce que j'ai lu le manga en 2004-2005 donc je ne m'en souvenais quasiment pas. Je l'avais adoré à l'époque, bien plus que Nana qui a fini par me courir sur le haricot et que j'ai tout revendu d'ailleurs. En fait, le film va surtout à l'essentiel et traite quasi uniquement de la relation entre Yukari et George. Avant de le regarder je n'étais pas du tout convaincue que Mukai Osamu puisse être un bon George mais comme tu le notes, oh que si. Bref, depuis j'ai relu le premier tome du manga et la suite va venir prochainement et je comprends pourquoi certains aient pu être déçu avec le film. Il manque tellement de choses, de subtilité et le message est assez différent en plus. Je suis contente d'avoir zappé de ma mémoire le manga parce qu'ainsi, j'ai pu réellement profiter du film qui est surtout une jolie comédie romantique, rien de plus. Bon j'arrête ma parenthèse interminable sur ParaKiss.

Je compte regarder Hungry! lorsqu'elle sera entièrement sous-titrée. Tes captures d'écran avec ce que tu en dis me font drôlement envie. Si en plus la musique est de circonstance : chouette ! Le cadre du resto a l'air super original en tout cas et puis si Tsukamoto Takashi traîne dans les parages, c'est un passage obligé pour moi :p

Écrit par : Kerydwen | 30 janvier 2012

Ah, t'as préféré Paradise Kiss à Nana ? Bon, je comprends par certains côtés, il y a des pans de l'intrigue de Nana que je préférerais zapper, mais dans l'ensemble, les personnages de Nana me parlent plus que ceux de ParaKiss. J'avoue ne pas me souvenir bien du manga non plus mais voilà, la magie du film n'a pas opéré pour moi, comme ça arrive de plus en plus, j'ai l'impression, ça m'énerve. Mais malgré mon amour des comédies romantiques, j'ai du mal à y être vraiment réceptive. (Ceci dit, la magie du film Nana non plus n'a pas opéré, vraiment moins que ParaKiss. Je n'arrive pas à croire qu'ils aient réussi à faire un film où Matsuda Ryuhei ne dégage absolument rien !) Bref.

Yay, Hungry! C'est un bon drama pour revenir au Japon, avec tout ce que j'aime dedans.
Sinon, je suis sur la fiche DramaWiki de Tsukamoto Takashi parce que je sais que je l'ai déjà vu, mais je ne sais pas dans quoi... il est dans un épisode de Gokusen, ça doit être ça ! XD Et dans Stand Up! aussi, tiens...^^ Ou peut-être Aoi Haru ? Il a une longue liste de films et de dramas, dis-moi !

Écrit par : Saru | 31 janvier 2012

Ah oui, totalement. J'ai lu les treize premiers tomes et ça commençait à m'ennuyer à tourner en rond. Je crois que toute l'histoire avec Takumi et Hachi me sortait aussi par les yeux. En fait, je ne sais plus dans le détail ce que je lui reprochais mais ça ne collait plus alors que j'ai adoré le début. Mais vraiment alors. Il faudrait que je me renseigne pour savoir de quelle manière l'histoire avance. Je n'ai pas vu les adaptations ciné par contre, c'est prévu depuis un moment. Je traîne un peu les pieds ^^'. J'ai super peur de voir Matsuda Ryûhei que j'adore en Ren. J'ai du mal à associer les deux et ce que tu en dis me conforte dans mon idée.

Tsukamoto Takashi est PARTOUT. Il n'a pas eu beaucoup de rôles principaux mais des secondaires et tertiaires, il y en a à la pelle. Dans Stand Up!!, c'est lui le gars blond qui apprend à Shun et aux autres à mettre le grappin sur les filles. Dans Gokusen 1, c'est un ancien copain à je ne sais plus qui (à MatsuJun ?) qui est méchant mais qui finit par redevenir gentil grâce à Super!Yankumi. Dans l’excellentissime Aoi Haru, on ne le voit pas beaucoup, c'est un des lycéens super sages dans son coin et qui ne pipe mot. Je l'aime beaucoup. Il n'est pas exceptionnel en tant qu'acteur mais je le trouve éminemment sympathique. En plus d'être incroyablement beau mais nous savons tous que le physique n'est pas le plus important, évidemment ;)

Écrit par : Kerydwen | 31 janvier 2012

C'est exactement l'histoire de Takumi et Hachi qui me soûle, dans Nana. Cette relation est affreuse, malsaine, mais elle dure, elle dure, je ne comprends pas pourquoi. Bref. Je me suis arrêtée à l'avant-dernier tome de Nana, je crois, et vu ce qu'il se passe, je n'ai aucune envie de continuer... mais je ne te spoile pas ! :)
Oui, l'excellentissime Aoi Haru ! Ce film m'a traumatisée, je crois. Mais qu'est-ce que c'était bien. Avec le jeune Eita ! Je ne me souviens pas de Tsukamoto Takashi, mais Eita, oui oui !
Bref, tout à fait hors sujet, ces commentaires !^^

Écrit par : Saru | 02 février 2012

Les commentaires sont fermés.