Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 janvier 2012

Flower Boy Ramyun Shop | Une énième comédie romantique ?

J'avoue avoir une grosse faiblesse pour les comédies romantiques, faiblesse que j'essaye de soigner. Non pas parce qu'il serait inconvenant d'aimer les comédies romantiques, mais parce que j'ai la désagréable impression que beaucoup de créateurs considèrent la comédie romantique comme ce genre facile où il suffit de deux beaux acteurs avec un minimum (et encore !) d'alchimie pour capter l'attention du spectateur et, à chaque fois, j'ai ma dose de déception.
Et Flower Boy Ramyun Shop ?

3872315866.jpg

Si vous vous souvenez de mon affection pour Yang Eun Bi, vous comprendrez bien que Flower Boy Ramyun Shop ne fut pas à mes yeux une énième comédie romantique. Il m'a fallu un peu plus d'un épisode pour aimer son héroïne, peut-être trois pour l'adorer, mais à partir de là, j'ai passé chaque semaine dans l'attente de la revoir, de partager ses joies et ses craintes et j'étais sincère quand je disais que son bien aimé était presque accessoire. Combien de fois cela m'est-il arrivé en cinq ans de dramas ? Le bien aimé manquerait-il de charme ?

2708382474.jpg

J'aime beaucoup Jung Il Woo, notamment depuis son rôle de Scheduler dans 49 Days. Il campe ici un riche héritier arrogant – il en faut toujours un – mais dont les multiples facettes en ont fait à mes yeux un personnage pas si ordinaire.
Le personnage de Cha Chi Soo n'est pas cet homme carrément irrésistible dont il faudra rebondissement après rebondissement pour que l'héroïne en voit tous les charmes (alors que derrière notre écran, nous en étions amoureuses depuis le premier épisode). En fait, Cha Chi Soo est un gamin insupportable. Évidemment, il s'amourache de Yang Eun Bi. Évidemment, avec elle, il découvre toute une palette de sentiments dont il ignorait tout à fait l'existence.
Et l'apprentissage de Chi Soo est drôle, mais vraiment drôle. S'il y a une chose que j'apprécie vraiment dans les comédies romantiques, c'est quand ce sont de vraies comédies. Je suis peut-être un peu trop cynique pour aimer à 100% une romance et je suis toujours friande de la touche de second degré qui allègera soudain une scène bien trop sentimentale à mon goût.
Bref, Chi Soo ? Comme Eun Bi, le voilà qui grandit sous nos yeux, terriblement attachant. Au contact de toute l'équipe du Ramyun Shop, le voilà qui devient un être humain. Face à Eun Bi, il n'est soudain plus un gamin capricieux mais un type drôlement attirant. Même si je me suis beaucoup plus laissée tenter par son rival...

2618198714.jpg

Je ne souffre pratiquement jamais de ce qu'on appelle en anglais le "second lead syndrome". Ce moment terrible où vous savez que le type en question n'aura jamais les faveurs de l'héroine mais où vous tombez tout de même incurablement sous le charme. Vous souffrirez avec/pour lui tout le reste de la série.
Je n'en souffre pratiquement jamais, et quand ça m'arrive, j'ai tendance à considérer que la série n'est pas franchement réussie. Oh, Choi Kang Hyuk, tu m'as presque fait douter, là. Ou pas vraiment, c'était plutôt la longueur de tes jambes qui m'a mise dans tous mes états...

323911450.jpg

Kang Hyuk est immense, Kang Hyuk est adorable. Mais malheureusement beaucoup moins bien construit que le personnage de Chi Soo. Néanmoins, il devient l'attachante figure paternelle du Ramyun Shop.
C'est un des derniers éléments de cette série qui m'a beaucoup plu : si le père de Chi Soo, à la tête de la grande entreprise Cha, est le représentant fidèle de ces obstacles familiaux auxquels sont toujours confrontés les couples dans les séries coréennes, Flower Boy Ramyun Shop s'éloigne de la fatigante représentation de la famille traditionnelle et rassemble au sein d'une boutique de ramyun des personnages orphelins. La famille n'est plus de sang, mais de cœur, et c'est beau à voir. Tous abîmés à leur manière, dans cette boutique, ils tissent des relations improbables et se reconstruisent.

774788778.jpg

J'avoue avoir eu du mal à rédiger cette note. Voilà plus de trois semaines que j'ai quitté le Ramyun Shop et, si j'attendais chaque épisode avec impatience et visionnais chacun avec fébrilité, elle ne m'a finalement pas laissé une si grande impression. Pourtant, en rassemblant mes souvenirs, j'ai retrouvé avec plaisir tous ces personnages très attachants.
Ainsi, Flower Boy Ramyun Shop est une comédie romantique et familiale drôle et divertissante, dans laquelle on ne cherchera pas plus que ça, mais qui réchauffera le cœur.

1424885194.jpg

Commentaires

Merci pour cette review dans laquelle je me retrouve en bien des points. Tout comme toi, Flower Boy Ramyun Shop a su trouver la clé de mon coeur ! C'est toujours très subjectif de se positionner face aux comédies romantiques, mais quand le cocktail prend et que la magie émotionnelle opère comme c'est le cas ici, cela fait drôlement chaud au coeur ! Ce drama est un divertissement vraiment plaisant à suivre, et estampillé anti-déprime. Une petite pastille de chaleur qui fait du bien en somme :)

Écrit par : Livia | 29 janvier 2012

Et j'espère que la série "Flower Boy" suivante sur le groupe de rock sera dans la même veine : elle te tente ? :)

Écrit par : Saru | 31 janvier 2012

Je crois que j'ai eu mon lot de Flower Boys pour quelques mois ! XD J'ai toujours besoin de diversifier les genres, sinon la magie opère moins bien.
Actuellement, mon gros coup de coeur du moment c'est History of the Salaryman qui m'a complètement bluffé dans un genre comédie noire assez jubilatoire et drôlement bien fait. Je suis sous le charme !
Dans les projets, des k-dramas musicaux, plus que Flower Boy, j'aimerais surtout jeter un oeil à What's up, qui a aiguisé ma curiosité, et je sens que ça peut plus être mon genre de drama.
Et puis, il faudra bien que je case un petit sageuk ^^ même si le succès du moment ne me tente pas trop.

Écrit par : Livia | 31 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.