Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 janvier 2012

Personnages masculins de 2011 | #2 Lee Yoon Sung

1327166699.jpg

Il fut facile de revenir ici et de proclamer mon amour pour City Hunter en placardant l'adorable tête de Lee Min Ho sur mon blog, mais il s'agit aujourd'hui d'illustrer mon amour de quelques mots, la tâche n'est plus si simple.

J'ai toujours eu un énorme faible pour les héros, super ou non, et c'est en tant que City Hunter que je préfère Lee Yoon Sung. Bien que ses méthodes de déguisement soient du même acabit que celles de Superman (j'ai tout de même entendu que le costume de Superman avait une sorte de pouvoir manipulateur), je ne l'aime jamais autant que quand il s'attaque aux injustices, qu'il se bat à la cuillère pour les enfants qui meurent de faim ou qu'il expose la corruption des politiciens d'un coup de vidéo magique.
Mais Yoon Sung est bien d'autres choses qu'un justicier. Il est avant tout le bras armé de la vengeance de son père adoptif, et voilà bien une relation dans lequel on le retrouve très vulnérable, et bouleversant. Derrière tous ses talents, derrière son masque de playboy, on le découvre tel qu'il est vraiment, le garçon qui cherche la reconnaissance si ce n'est l'amour dans les yeux de son père (également de sa mère, dont il croit qu'elle l'a abandonné, mais j'ai trouvé dans la série cette intrigue beaucoup moins réussie).
Auprès de Kim Na Na, personnage que j'ai également beaucoup aimé, il devient enfin un jeune homme normal - ou qui se prend à rêver d'une vie normale -, amoureux, et tout aussi touchant.

Toutes ces facettes m'ont rendu Lee Yoon Sung irrésistible, et je ne peux pas passer sous silence - sous peine d'hypocrisie - l'incroyable beauté de Lee Min Ho.

Écrit par Saru dans Personnages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : city hunter

Commentaires

j ai bien aimé ce drama
lee yoon sung avec kim nana il sont teop beau

Écrit par : titana | 18 avril 2012

Les commentaires sont fermés.