Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 novembre 2010

30 Day T.V Meme - Day 27

Meilleur pilote.

Un pilote qui, j'imagine, te fait dire "wow, je suivrai ces personnages pendant 10 saisons, si 10 saisons il y a". Ils sont rares, ces pilotes-là. Et pas seulement parce que sur 10 saisons, une série s'avère la plupart du temps décevante. Un pilote, c'est souvent chiant. Les personnages, qu'il faut bien caractériser dès le début, sont rarement tout de suite attachants. Et, par exemple, j'ai en tête beaucoup de séries coréennes dont la mise en place est tellement longue et laborieuse qu'il faut avoir la garantie absolue - souvent, par une review bloguesque bien convaincante - que ça s'améliore après pour continuer.

J'évoquais Alias hier, voilà une série dont le pilote était magnifique. C'est d'ailleurs assez incroyable comme en une quarantaine de minutes, tout est dit ou presque. On fait la connaissance de Sydney et tous ceux qui l'entourent, on a déjà un aperçu de sa relation conflictuelle avec son père, on a l'action, les costumes, etc. Comment ne pas continuer cette série après un pilote pareil ? On est déjà à fond derrière Sydney. On a pleuré pour elle, on a eu peur pour elle... totalement conquis.

C'est marrant, j'ai commencé cet article avec dans l'idée de décerner la palme du meilleur pilote à Friday Night Lights. A croire que j'ai changé d'avis en cours de route. Mais contrairement à Alias, qui était une des rares bonnes séries à arriver jusqu'à la télévision française, Friday Nights Lights est entré en scène à une époque où je choisissais vraiment mes séries et où j'aurais pu avoir mieux à regarder. Mais Friday Night Lights, dans son pilote, me proposait un univers très différent de ce à quoi j'étais habituée, avec des personnages attachants - Matt Saracen ne mérite-t-il pas sa place dans tous les top 10 de personnages attachants ? -, un beau gosse d'emblée irrésistible, une équipe qu'on ne demande qu'à soutenir, un drame qui nous scotche par son intensité émotionnelle. Et à la réalisation, une touche originale ; la musique, envoutante... Tiens, la saison 5 a commencé, il faut vraiment que je m'attelle à la saison 4.

Écrit par Saru dans Meme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alias, friday night lights

Commentaires

Je préfère ignorer toute la partie Friday Night Lights (juste honteuse tellement c'est faux ! :P), pour me concentrer sur le pilote d'Alias. C'est vrai que celui-ci s'avère plutôt convaincant (mais je crois qu'il a une durée d'une heure ou quelque chose comme ça), avec un très bon rythme...

Écrit par : Nakayomi | 12 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.