Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mars 2010

Du coréen et du taïwanais

Je ne suis pas dans une période de grand enthousiasme télévisuel. Il serait possible que l'Australie m'ait donné d'autres envie d'évasion... Mais j'essaye quand même. Soit, Doctor Who ne recommence que dans deux semaines, soit, la source Jang Geun Suk s'est tarie, mais certainement qu'en attendant, je peux trouver d'autres trucs chouettes.

TheWomanWhoStillWantsToMarry.jpg

J'ai commencé The Woman Who Still Wants To Marry. Les histoires de coeur de trois femmes trentenaires. Pas forcément un sujet qui me parle (pas encore !), mais Kim Bum. Oui, le tout jeune de Boys Over Flowers. Il est franchement toujours aussi mignon. Dommage que la série fasse de lui le musicien trop cool, prince charmant, etc. Trop pour un seul personnage.
La série ? Sympathique. J'adhère complètement au style, léger et assez marrant. J'en ai déjà vu la moitié (8 épisodes sur 16) et je suis prête à suivre les personnages jusqu'à la fin.

Sinon, contre toute attente, j'ai jeté mon dévolu sur Taïwan.

HiMySweetheart.jpg

J'avais oublié de quoi les dramas taïwanais étaient capables. J'ai donc vu le premier épisode de Hi My Sweetheart, épisode qui raconte la rencontre entre un nerd et une gothique. Chaque personnage est un vrai cliché, mais ça n'empêche pas les situations d'être amusantes. Le nerd et la gothique vont se rapprocher, ils sont tous les deux plutôt mignons, mais a priori la série continue quelques années plus tard, quand le nerd est devenu un top model, ce qui me paraît tout de suite beaucoup plus classique. Eventuellement.

Downwithlove1.jpg

Et puis il y a Down With Love. Série comédie romantique entre un avocat très charmant (joué par le Domyoji taïwanais !) et une fille un peu garçon manqué qu'il croit lesbienne. Il l'embauche en tant que nounou des enfants de son frère décédé, certain qu'elle ne tombera pas amoureux de lui... On voit tout de suite où ça va, mais ça fonctionne très bien. Parce que lui est vraiment très charmant, et touchant, et elle l'est aussi, en n'étant pas trop agaçante.

Et il y a une série que j'attends. Coréenne. Personal Preference. Hâte de retrouver ce cher Lee Min-ho.

PersonalTastePoster.jpg

07 mars 2010

Back to you

Pour ma défense, j'ai passé un mois sans Internet, et après ça, je suis partie trois semaines en Australie. Donc le pire, ce n'est peut-être pas mes deux mois de silence, mais plutôt le fait de revenir ici après deux mois et d'être toujours bloquée sur Jang Geun Suk. J'avoue tout, je bave toujours devant ma bannière...

Pour ma défense, avant de partir, je finissais Hong Gil Dong (j'ai aussi vu Full House, mais cette série ne vaut pas qu'on s'y attarde). Et je n'ai pas eu l'occasion de voir une série australienne js6z.jpgpendant mon voyage. J'ai tout juste vu 5 minutes d'une série pas prometteuse appelée The Librarians. Et puis à Sydney, je dormais dans un backpacker coréen. Alors voilà, je suis restée en Corée.

Mais eh, maintenant que je suis revenue, et ma connexion Internet aussi, je compte sur vous pour détourner (ou pas) mon attention de l'irrésistible Corée : dites-moi tout, y a-t-il une nouvelle série géniale dans le petit monde télévisuel ? un nouvel acteur qui mérite tout mon intérêt ? J'espère qu'il y a un peu de tout ça dans les 56 articles de retard que j'ai chez toi, Naka ! 40 pour Nephthys, oh la la ! Et même 21 chez Tite Souris ! Bon, j'arrête de compter, je m'y mets ! Allons-y !

Écrit par Saru | Lien permanent | Commentaires (7)