Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 janvier 2009

Phoo Action

Bon, j'ai regardé le nouveau pilote de Being Human. Juste un peu frustrée qu'on nous zappe la rencontre Mitchell/George avec Annie mais sinon c'était sympa, et j'aime même mieux le nouveau Mitchell. Mais en fait on s'en fout.

Parce que regarder Being Human, ça m'a fait penser à l'autre pilote "à l'essai" qu'avait diffusé BBC3 à l'époque : Phoo Action. J'avais trouvé ça trop chouette : c'était complètement n'importe quoi, c'était tout coloré, c'était en gros vraiment fun ! Et voilà que j'apprends, après tout le monde, que la série a été annulée. Et ça c'est vraiment pas fun.

Phooaction.jpg

28 janvier 2009

Mei-chan no Shitsuji

Votre attention s'il vous plaît. Si vous étiez un minimum tentés par le nouveau drama dans lequel joue Mizushima Hiro, abstenez-vous. C'est très mauvais.

J'ai accordé au premier épisode 30 minutes de mon temps (sur une heure d'épisode) et je n'ai pas réussi à aller au-delà. Alors à moins d'entendre prochianement quelqu'un de goût me dire que la suite vaut mieux que cet affligeant début, il n'y a pas moyen que je repose un jour les yeux sur ce truc. Oui, je suis sévère, oui, c'est un drama léger qui ne vaut certainement la peine d'être aussi sévère, mais oui, c'est juste d'un inintérêt complet.

Et comme je ne saurai être si méchante sans m'expliquer un peu, regardez ça :

952826655.png
803645752.png
1502449674.png
1873805533.png

Toute ressemblance avec Hana Kimi n'est à mon avis pas fortuite.

Et Mei-chan no Shitsuji, c'est ça, un mauvais mélange entre Hana Yori Dango et Hana Kimi : la pauvre fille qui entre dans un lycée de riches où est célébré le culte du beau mec. Et là où ces deux dramas avaient pour eux Oguri Shun une intrigue un peu intéressante et des bonnes possibilités d'évolution et le génial Nakatsu et l'inénarrable Domyouji... euh, j'ai perdu le fil de ma démonstration. Bref, tout ça pour dire que Mei-chan no Shitsuji a beau lancer quelques pistes - oh, que de mystères ! - on n'en a rien à foutre.

Vous voulez du Mizushima Hiro ? Refaites-vous Gokusen 2 Zettai Kareshi.

Écrit par Saru dans JDramas | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : mei-chan no shitsuji

23 janvier 2009

Boys Over Flowers

Contre toute attente, Boys Over Flowers, c'est bien. Contre toute attente, parce que si le japonais Hana Yori Dango m'avait bien plu, depuis la saison 2 et le film, j'en suis revenue. Et si le taiwanais Meteor Garden n'était pas désagréabe, je ne suis pas allée au-delà du 5e épisode. Et puis j'avais lu quelques tomes du manga.

Bref, Hana Yori Dango, c'est du vu et revu, et c'est ce que je me suis dit en voyant le premier épisode du drama coréen. Mais je suis revenue pour le deuxième épisode, parce que... je ne sais pas très bien. Peut-être parce que dans le premier épisode, il y a une scène de Guitar Hero.

guitarhero.png

Oui, je déconne, mais quand même, un bon point pour les éternels seconds couteaux du F4 ! Et d'ailleurs, la question que tout le monde se pose, la seule vraiment importante quand il s'agit d'Hana Yori Dango : les mecs du F4, ils sont comment ?

Ben c'est pas ça qui m'a fait continuer la série. Même s'ils ne sont pas moches, vraiment pas. Ils sont en fait plutôt mignons, loin devant les Taïwanais. Mais aucun n'a la beauté flamboyante d'un Oguri Shun ou le charme d'un Matsuda Shota. La comparaison est d'ailleurs sûrement mal venue puisque leurs avatars japonais, j'ai appris à les aimer. Là, il me faudrait encore quelques épisodes.

junpyo.png

L'équivalent de Domyouji, Jun Pyo, a une bonne tête d'ahuri, il est parfait dans le rôle. (Mais il faut avouer que dans le genre ahuri, le Taïwanais était très bon !)

jihoon.png

Le Rui Coréen, Ji Hoo, est une parfaite beauté éthérée. Si je peux me permettre, et malgré tout le respect que je porte à Oguri Shun, je trouve Kim Hyun Joong meilleur dans le rôle. Aussi magnifique que soit Rui, Oguri Shun est peut-être encore trop viril pour faire transparaître tout le côté fragile du personnage ? Là, je dois admettre que le côté autiste de Ji Hoo, on le voit tout à fait !

En fait, je crois que c'est ça qui a fini par m'accrocher dans la série : les personnages sont touchants. Il y a moins le côté too much de la version japonaise, les personnages sonnent un peu plus juste. J'aime presque Ji Hoo et dès le deuxième épisode, j'étais déjà trop attachée à Jun Pyo et à sa maladresse narcissique.

Comme d'habitude, les deux autres du F4 sont un peu en retrait, mais je ne demande qu'à les voir un peu plus.

Et la fille, elle vous intéresse ?

jandi.png

Bon, ça va, son personnage est généralement très supportable et ici rien de nouveau. Pas tout à fait passionnante, Jan Di est plutôt sympathique. J'aime même bien son style.

Allez, un dernier petit argument visuel pour conclure :

junpyo-douche.png
Laissez sa chance à Boys Over Flowers ! ;)

Écrit par Saru dans KDramas | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : boys over flowers

17 janvier 2009

Nouveau layout : Eita

Le verdict est tombé, ce n'est ni Tim Riggins, ni l'un des frères Winchester (je n'ai pas cédé à la pression populaire !)^^ ni l'un de mon top 10 2008, je vous demande d'accueillir Eita.

Alors c'est vrai, il débarque de nulle part. Je crois n'en avoir jamais parlé sur ce blog ni ailleurs non plus, ça fait un bail que je n'ai pas vu un drama dans lequel il jouait... à la rigueur, il a une actu puisqu'a commencé au Japon le drama Voice (avec Ikuta Toma ♥, donc je jetterais certainement un oeil). Mais non, je suis juste tombée sur de belles photos de lui et comme rien ne fait particulièrement battre mon coeur en ce moment, je me suis dit "pourquoi pas ? en attendant..."

Eita est un acteur que j'ai toujours aimé : il était génial dans Nodame Cantabile, il était drôlement beau dans Tokyo Friends, sinon, dans Unfair, dans Sapuri, toujours charmant, toujours impeccable... Je crois que je vais aller creuser dans sa dramagraphie !

Écrit par Saru dans Layout | Lien permanent | Commentaires (9)

16 janvier 2009

True Blood, le pilote

true-blood.jpg

Six mois après, je me suis enfin décidée à regarder le pilote de True Blood. Comme j'ai bien fait d'attendre six mois ! Je l'aurais regardé, aurais trouvé ça drôlement mauvais et n'y serais jamais retournée. Et quand des amies bien éclairées m'aurait fait part de leur enthousiasme face à cette série, j'aurais esquissé un rictus moqueur : "c'est ça, oui !".
Six mois après, j'ai entendu beaucoup de bien de cette série, je n'ai pas - mais alors vraiment pas - compris pourquoi, mais je vais lui laisser une chance. Je sais, quelle indulgence !

En attendant, voici une liste de choses que je n'ai pas aimées et qu'il faudrait songer à revoir :
- Sookie > Il faut changer l'actrice, la teindre en brune ou toute autre astuce qui la rendrait moins détestable.
- Tara > Celle-là, il aurait fallu la tuer direct.
- le cuisinier noir et homosexuel : ça me lasse, les minorités "une pierre deux coups", et lui est complètement insupportable.
- les autres personnages en général : je ne compatis pas avec Sam, je me fous bien que Jason finisse en prison, la grand-mère gâteuse non merci, le vampire ténébreux c'est dépassé, etc.
- oui, alors le coup du vampire brun ténébreux, j'suis soulée. Pour une série qui se veut un peu originale, je trouve ça léger.
- les dialogues : oh la la !
- le côté soap : ah oui quand même !

Bon, j'ai été un peu dure, parce que si c'était vraiment si terrible, il serait hors de question que je regarde un deuxième épisode. Alors, les raisons qui vont me pousser à tenter la suite :
- je n'ai pas encore tout à fait perdu espoir dans le bon goût de mes amies,
- Sookie se fait taper à la fin du pilote,
- le côté "Sookie est plus qu'une humaine" m'interpelle.
Oui, ça fait peu.

Écrit par Saru dans Pilotes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : true blood

14 janvier 2009

Supernatural 3x11 - The Mystery Spot

Le meilleur épisode de la saison 3 jusqu'ici. Et, sans vouloir ronchonner à nouveau, de loin. Non, d'ailleurs, je suis là pour ronchonner à nouveau. C'est tellement plus facile d'être négative.

Enfin, d'abord, je le redis, j'ai vraiment vraiment aimé cet épisode. Il était drôle, et vraiment drôle : j'ai vraiment ri, du genre haut et fort. Ce qui est tout à fait paradoxal, vu que tout tourne autour d'un truc horrible : la mort de Dean. Donc l'épisode est drôle et totalement poignant, truc pas évident quand on y pense, mais c'est là une des forces de Supernatural, je trouve.

311sam.jpg

J'ai toujours aimé le principe des jours sans fin dans les séries : eh bien voilà, Supernatural ne fait pas exception à la règle, et l'illustre très brillamment. La première partie de l'épisode est donc géniale. La deuxième partie... me laisse plus perplexe. Parce qu'évidemment, Dean ne va pas mourir tout de suite. Du coup, on sait qu'on reviendra en arrière et pour ma part j'ai regardé la suite d'un oeil méfiant : "où nous emmène-t-on ?"

Je ne sais plus combien de temps Sam passe à la recherche du trickster, mais on découvre sa vie sans Dean, et c'est drôlement sinistre. Si j'ai toujours un peu cru que Sam s'en sortirait mieux sans Dean que Dean sans Sam, ça m'a paru super glauque et j'ai soudain vu en Sam le psychopathe que beaucoup voient chez les frères Winchester. Il avance, il chasse, comme un automate.

Mais en fait, ce qui m'a laissé perplexe, c'est la fin. Dean est la faiblesse de Sam, très belle démonstration du trickster, OK. (Je l'aime bien, ce type !) Et puis c'est mercredi. Comme si rien ne s'était passé. Comme si Sam n'avait pas vécu le traumatisme de la mort de Dean. (OK, techniquement, il ne l'a pas vécue.) Alors qu'à mes yeux, toute cette histoire avait pour but d'endurcir Sam, comme une sorte de mauvais tour que lui aurait joué Ruby, par exemple. Certes, dans l'épisode d'après (aussi très bon d'ailleurs), Sam se montre assez effrayant. Mais quand même, c'est super léger !

311dean.jpg
Rise and shine, Sammy !

06 janvier 2009

Bilan 2008 : en 10 acteurs

Tout de suite, c'est plus facile. Enfin, les classer par ordre de "préférence" était un casse-tête mais j'ai bizarrement montré beaucoup plus de courage pour me souvenir de l'année sériephile qui vient de se finir... Voilà mon top 10 personnel :

10spike.jpg
10 - James Marsters / Spike
Mon amour de jeunesse

Tiens, c'est marrant, je viens juste de me souvenir que cette année, je l'ai aussi vu en John, dans Torchwood. Le personnage était plutôt bon, mais ce que je retiens de cette année, c'est plutôt l'intégrale Buffy contre les vampires que je me suis refaite. Et si je ne suis plus aussi dingue de Spike que je l'étais dans mes jeunes années, le personnage me fait toujours autant fondre.

9helo.jpg
9 - Tahmoh Penikett / Helo
Du muscle !

J'ai découvert Battlestar Galactica cette année et la série m'a à la fois beaucoup plu et beaucoup déçue. J'ai entamé mon désamour en saison 3 et le seul personnage pour qui j'ai conservé toute mon affection est Karl "Helo" Agathon. Persuadée qu'il n'en avait pas pour longtemps dans le téléfilm pilote, je ne me suis pas intéressée à lui avant un bout de temps. Et puis je suis tombée sous le charme peu à peu : il est mignon, bien foutu et j'ai l'impression que c'est le seul qui n'est pas parti en couilles...

8horrible.jpg
8 - Neil Patrick Harris / Dr Horrible
La force comique

Aah, Neil Patrick Harris... Le seul qui me pousse à continuer How I Met Your Mother, même si j'avoue être effrayée par la bouletisation occasionnelle du personnage de Barney. En attendant, une des perles de l'année était la websérie de Joss Whedon, Dr. Horrible's Sing-Along Blog.

7riggins.jpg
7 - Taylor Kitsch / Tim Riggins
Le demi dieu

S'il est assez bas dans le classement alors que c'est tout de même un demi dieu, c'est que la saison 2 de Friday Night Lights m'a déçue. Et j'ai à peine entamé la saison 3, mais je ne doute pas que Tim Riggins aura une place dans le bilan 2009...

6doctor.jpg
6 - David Tennant / The Doctor
Just the Doctor

Lui aussi est un peu bas dans le classement, quand on y pense... alors qu'il aurait certainement figuré dans le top 3 de 2007 ! C'est que si je suivrais toujours le Docteur aux confins du temps et de l'espace, Ten m'a un peu fatiguée cette année.

5hunt.jpg
5 - Philip Glenister / Gene Hunt
Le charisme

Oui, Gene Hunt. Pourquoi si haut ? Parce qu'il a beau ne vraiment pas être un canon de beauté, il a beau être misogyne, brutal, homophobe... Gene Hunt est tout à fait irrésistible. J'ai regardé cette année la première saison de Ashes to Ashes, série qui n'aurait pas été la moitié de ce qu'a été Life On Mars sans le terrible Gene Hunt.

4robin.jpg
4 - Jonas Armstrong / Robin Hood
Le charme

Je ne m'attendais pas à autant craquer pour Robin des bois, héros irréprochable, et qui n'est dans cette série, quand on y pense, qu'un petit branleur. Mais je sais pas, je trouve son arrogance irrésistible. Robin Hood était une des bonnes surprises de l'année.

Et on entre dans le top 3...

3armitage.jpg
3 - Richard Armitage
No comment

Un autre rescapé de Robin Hood. Et comment oublier Guy of Gisborne ? Le personnage sexy, pathétique, sombre, touchant... et Richard Armitage est vraiment très beau. En le découvrant dans North & South, je suis définitivement tombée amoureuse. Thornton est juste magnifique. Et quelle voix putain !

2miroku.jpg
2 - Akanishi Jin
Guilty love

Akanishi Jin aura sa place dans le top 3 de n'importe quel classement que je ferai, comme ça c'est dit. Ceci dit cette année, j'ai l'excuse d'avoir regardé son dernier drama, Yukan Club. Drama moyen, performance d'acteur médiocre mais que voulez-vous, je suis une faible femme. J'en ai profité pour me refaire Gokusen 2, Anego et Xmas Nante Daikirai. Tous ses dramas, quoi. Comme je le ferai tous les ans, j'imagine. C'est plus fort que moi.

1miura.jpg
1 - Miura Haruma
Le coup de coeur de l'année

Lui, je me l'explique à peine. Je fantasme même pas sur lui, je trouve même pas que c'est l'acteur le plus talentueux qui soit, mais je sais pas, il a un truc. Mon coeur a complètement fondu pour Kazama Ren, et j'ai enchaîné tout ce que Miura Haruma a fait, même là où il a 15 ans, là où il est blond, là où il est pathétique, là où c'est pas sous-titré, tout en l'aimant toujours autant... Pourquoi ? Peut-être que 2009 m'apportera la réponse...