Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 mai 2008

Kazama Ren : presque une étude sociologique

Vite, faut que je trouve un angle d'attaque pour parler de l'épisode 4 de Gokusen 3. L'angle sociologique ? Genre une étude sur le système scolaire japonais. Et faire un parallèle avec la Palme d'or, ça aurait de la gueule. Parce que je ne peux décemment pas poster un texte sous prétexte que Kazama Ren a décidé de lâcher gel et barrettes. Ce serait ridicule. A la rigueur, ça peut peut-être passer si j'évoque aussi le fait que j'aime beaucoup sa démarche dans le sens où, contrairement à la démarche dite de Johnnys, il ne marche pas sur une ligne invisible en tordant du cul épaules en arrière mais comme le bon branleur qu'il est - attention j'arrive, faites-moi de la place, épaules en avant. Là, je touche presque l'angle sociologique, à propos du formatage des "acteurs" - l'acteur n'appartient pas aux Johnnys, j'ai vérifié : une vraie reporter !

1502038309.png

Et j'aime beaucoup quand il sourit.

Écrit par Saru dans Personnages | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : gokusen 3

21 mai 2008

Gokusen 3

S'il y a un Gokusen 4, empêchez-moi de le regarder. Parce que je sens le coup venir : je vieillis, et les élèves de la 3-D ont toujours le même âge... J'ai fantasmé des heures durant devant Yabuki Hayato : Akinishi Jin a le même âge que moi, j'avais plus que le droit ! Mais déjà, savoir que Kamenashi Kazuya a deux ans de moins de moi, ça me filait un coup de vieux... J'ai vérifié, les deux élèves principaux de la 3-D de cette année ont 18 ans : ça commence à faire un petit écart ! Non pas que je fantasme sur eux. Mais j'aurais presque le droit, quand même, hein ? Parce que je sens que je vais m'attacher...

Ce qui est incroyable, dans Gokusen, c'est que d'une saison à l'autre, RIEN ne change. Si, bien sûr, les lycéens... et encore !

1491276858.png

Il ne vous rappelle pas quelqu'un ?

Les personnages sont les mêmes, mis dans les mêmes situations, rejouant les mêmes intrigues. Mais ce qui est encore plus incroyable, c'est que ça marche quand même ! J'exagère un peu : dans la première saison, il y avait un élève central et charismatique, dans la deuxième, il y en avait deux d'abord ennemis puis bien vite best friends forever. Dans la troisième ? Deux clans dans la classe avec à leur tête deux leaders charismatiques qui - attention j'émets une supposition bien audacieuse ! - finiront sûrement par bien s'entendre... Mais là où dans Gokusen 2, entre le beau et drôle Hayato et le beau et intelligent Ryu, le choix était cornélien, ici, j'ai bien vite choisi :

1889062221.png

(Ah oui, j'ai oublié de dire que la saison 3 de Gokusen, c'était le festival de la coiffure : l'écureuil à barrettes de la deuxième saison peut aller se recoiffer.)

Franchement, j'aime pas du tout l'autre, le gamin ersatz d'Hayato, LC1 (leader charimastique n°1 - j'ai pas encore retenu leurs noms). Mais LC2 est charmant : il roule des mécaniques comme pas permis, porte une belle chemise rouge sous sa veste noire de lycéen et des grosses chaussures de baroudeur. Après visionnage du deuxième épisode, il a l'air légèrement plus intelligent que LC1...

J'aimerais bien que la série tourne à la guerre des gangs... *sigh*

Écrit par Saru dans JDramas | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gokusen 3

18 mai 2008

Ode à Doyle (Faut le dire vite !)

Je ne dis pas qu'il devait avoir une mort vaine... Et d'ailleurs, pourquoi aurait-il dû mourir ? Pour qu'on se tape cet abruti de Wesley ? Sérieux, je DETESTE les sacrifices.

Bon, j'ai recommencé Angel. Je n'ai pas franchement suivi la série à l'époque de sa diffusion, parce qu'elle a commencé au moment où je me suis désintéressée de Buffy. Mais je me souviens de la mort de Doyle, ça m'avait traumatisée alors même que je n'avais pas passé beaucoup de temps avec lui : imaginez-moi aujourd'hui...

Quand j'ai lu le titre de l'épisode - Sacrifice héroïque en français - dans le menu du DVD, je me suis dit Oh non, ça y est, c'est celui-ci. Et aussi Si tôt ?? Si tôt dans la saison ? Alors qu'on n'est même pas à la moitié ? C'est du foutage de gueule : déjà que les sacrifices, non merci, alors si en plus ça ne se justifie pas par "c'est une fin de saison, faisons quelque chose de grandiloquent !", je proteste !

1075695363.jpg

Et puis je viens de chercher sur le net s'il y avait une raison personnelle du côté de l'acteur ou de la production de la série pour cette offensante mort et qu'est-ce que j'apprends ? Glenn Quinn est mort en 2002. Là, je suis sérieusement déprimée.

Écrit par Saru dans Personnages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : angel