Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 juin 2010

I love me some Kang Ji Hwan

KangJiHwan2.jpg

Ne prêtez pas attention à moi, je ne fais que passer, je suis une spéciale dédicace à K.

Écrit par Saru dans Acteurs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : coffee house

10 janvier 2010

Une dernière dose de Jang Geun Suk ?

Comme j'écrivais récemment, en 2009, un petit nombre de blonds a réussi un coup d'état sur mes préférences esthétiques. Eh bien il se pourrait qu'en 2010, les cheveux longs aient raison de moi.

Je ne me souviens pas si j'ai eu l'occasion d'évoquer ici mon dédain pour les mecs aux cheveux longs... (Ah si, me revient notamment mon horreur en découvrant la nouvelle coiffure de Gisborne en saison 3 de Robin Hood !) Mais voilà, j'ai commencé Hong Gil Dong. Enfin, "commencé" est un peu faible, vu que cette série est beaucoup trop bien pour être consommée avec modération. Et du coup, j'ai rencontré...

ym1.jpg

Je ne vois physiquement pas comment je pourrais résister.

ym2.jpg

Je suis une faible femme.

ym3.jpg

Ce type est vraiment trop joli...

Bon, ce qui me rassure, c'est qu'il a beau être un régal pour les yeux, son personnage est franchement fade, alors il se pourrait très bien que mon nouvel acteur coréen favori s'appelle Kang Ji Hwan.

hgd.jpg

Écrit par Saru dans Acteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hong gil dong

07 décembre 2009

Jang Geun Suk : I'm in love

Je suis en train d'écouter l'album Rum and Coke, des Dub Pistols, et une phrase de la chanson qui passe en ce moment fait totalement écho à ce que je vais vous confesser : "And there ain’t no doubt about it, I’m in love..." Ah ! Vous l'avez vu venir ? Moi, à peine, quand même.

Il y a deux ou trois semaines, quand l'attente entre deux épisodes de You're Beautiful se faisait trop longue, j'ai commencé le k-drama Beethoven Virus, pour ma dose de Jang Geun Suk.

gunwoo2.jpg

Quelqu'un ici dans les commentaires me l'avait d'ailleurs conseillé, pour son personnage principal imbuvable. Mais ce personnage, ce n'est pas Jang Geun Suk. Lui joue un trompettiste de génie très gentil. Qui n'a l'air de rien mais qui s'oppose tranquillement au terrifiant Maestro Kang. Bref, peu importe, ce drama commence lentement, comme souvent, mais s'avère de plus en plus prenant. Et en plus, ça parle de musique, alors je prends mon pied. Mais bref.

Le week-end dernier, je finissais le dernier épisode de You're Beautiful, le coeur serré. Parce que cette série, si je n'avais pas été assez claire la dernière fois, est vraiment très bien. Parce que, si ça non plus, je ne l'avais pas dit assez clairement, je suis complètement amoureuse de Hwang Tae Kyung. Bon, aussitôt cette série finie, il a forcément fallu que j'entame un immédiat revisionnage.

taekyungvs.jpg

Bah oui.

Mais le plus fou, c'est que, complètement amoureuse de Tae Kyung, je suis cette semaine tombée amoureuse de Gun Woo. Oui, si vite. C'est pas que je suis une girouette, c'est qu'il est si chou...

gunwoo.jpg

Le dernier acteur en date qui m'ait donné envie de passer en revue toute sa carrière, je crois que c'était Miura Haruma. Dans la filmo duquel je n'ai malheureusement jamais retrouvé le charme de Kazama Ren. C'est pourquoi mon coup de coeur pour Gun Woo est assez inespéré.

Pire que tout, je trouve que Jang Geun Suk est un très bon acteur. Depuis quand, dans les acteurs asiatiques, je me prends de passion pour ceux qui savent jouer ?! Eh, et figurez-vous que quand j'aurais fini Beethoven Virus, j'attaquerais Hong Gil Dong. Oui, un drama historique ! Le genre qui me fait déguerpir vite fait !

Et la question qui maintenant est sur toutes les lèvres : craquerais-je pour Jang Geun Suk même s'il a les cheveux longs ?

d06eb00932a2310b6a60fb0.jpg
There ain’t no doubt about it, I’m in love...

19 mars 2009

Robin Hood s3 : nooooon !!!!

Juste un petit mot pour vous dire : je suis traumatisée. Pourquoooooooooooooooiiiiiii ?????!!!!

Écrit par Saru dans Acteurs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : robin hood

06 janvier 2009

Bilan 2008 : en 10 acteurs

Tout de suite, c'est plus facile. Enfin, les classer par ordre de "préférence" était un casse-tête mais j'ai bizarrement montré beaucoup plus de courage pour me souvenir de l'année sériephile qui vient de se finir... Voilà mon top 10 personnel :

10spike.jpg
10 - James Marsters / Spike
Mon amour de jeunesse

Tiens, c'est marrant, je viens juste de me souvenir que cette année, je l'ai aussi vu en John, dans Torchwood. Le personnage était plutôt bon, mais ce que je retiens de cette année, c'est plutôt l'intégrale Buffy contre les vampires que je me suis refaite. Et si je ne suis plus aussi dingue de Spike que je l'étais dans mes jeunes années, le personnage me fait toujours autant fondre.

9helo.jpg
9 - Tahmoh Penikett / Helo
Du muscle !

J'ai découvert Battlestar Galactica cette année et la série m'a à la fois beaucoup plu et beaucoup déçue. J'ai entamé mon désamour en saison 3 et le seul personnage pour qui j'ai conservé toute mon affection est Karl "Helo" Agathon. Persuadée qu'il n'en avait pas pour longtemps dans le téléfilm pilote, je ne me suis pas intéressée à lui avant un bout de temps. Et puis je suis tombée sous le charme peu à peu : il est mignon, bien foutu et j'ai l'impression que c'est le seul qui n'est pas parti en couilles...

8horrible.jpg
8 - Neil Patrick Harris / Dr Horrible
La force comique

Aah, Neil Patrick Harris... Le seul qui me pousse à continuer How I Met Your Mother, même si j'avoue être effrayée par la bouletisation occasionnelle du personnage de Barney. En attendant, une des perles de l'année était la websérie de Joss Whedon, Dr. Horrible's Sing-Along Blog.

7riggins.jpg
7 - Taylor Kitsch / Tim Riggins
Le demi dieu

S'il est assez bas dans le classement alors que c'est tout de même un demi dieu, c'est que la saison 2 de Friday Night Lights m'a déçue. Et j'ai à peine entamé la saison 3, mais je ne doute pas que Tim Riggins aura une place dans le bilan 2009...

6doctor.jpg
6 - David Tennant / The Doctor
Just the Doctor

Lui aussi est un peu bas dans le classement, quand on y pense... alors qu'il aurait certainement figuré dans le top 3 de 2007 ! C'est que si je suivrais toujours le Docteur aux confins du temps et de l'espace, Ten m'a un peu fatiguée cette année.

5hunt.jpg
5 - Philip Glenister / Gene Hunt
Le charisme

Oui, Gene Hunt. Pourquoi si haut ? Parce qu'il a beau ne vraiment pas être un canon de beauté, il a beau être misogyne, brutal, homophobe... Gene Hunt est tout à fait irrésistible. J'ai regardé cette année la première saison de Ashes to Ashes, série qui n'aurait pas été la moitié de ce qu'a été Life On Mars sans le terrible Gene Hunt.

4robin.jpg
4 - Jonas Armstrong / Robin Hood
Le charme

Je ne m'attendais pas à autant craquer pour Robin des bois, héros irréprochable, et qui n'est dans cette série, quand on y pense, qu'un petit branleur. Mais je sais pas, je trouve son arrogance irrésistible. Robin Hood était une des bonnes surprises de l'année.

Et on entre dans le top 3...

3armitage.jpg
3 - Richard Armitage
No comment

Un autre rescapé de Robin Hood. Et comment oublier Guy of Gisborne ? Le personnage sexy, pathétique, sombre, touchant... et Richard Armitage est vraiment très beau. En le découvrant dans North & South, je suis définitivement tombée amoureuse. Thornton est juste magnifique. Et quelle voix putain !

2miroku.jpg
2 - Akanishi Jin
Guilty love

Akanishi Jin aura sa place dans le top 3 de n'importe quel classement que je ferai, comme ça c'est dit. Ceci dit cette année, j'ai l'excuse d'avoir regardé son dernier drama, Yukan Club. Drama moyen, performance d'acteur médiocre mais que voulez-vous, je suis une faible femme. J'en ai profité pour me refaire Gokusen 2, Anego et Xmas Nante Daikirai. Tous ses dramas, quoi. Comme je le ferai tous les ans, j'imagine. C'est plus fort que moi.

1miura.jpg
1 - Miura Haruma
Le coup de coeur de l'année

Lui, je me l'explique à peine. Je fantasme même pas sur lui, je trouve même pas que c'est l'acteur le plus talentueux qui soit, mais je sais pas, il a un truc. Mon coeur a complètement fondu pour Kazama Ren, et j'ai enchaîné tout ce que Miura Haruma a fait, même là où il a 15 ans, là où il est blond, là où il est pathétique, là où c'est pas sous-titré, tout en l'aimant toujours autant... Pourquoi ? Peut-être que 2009 m'apportera la réponse...

02 janvier 2008

Héros et déceptions

Tenant les promesses que je me fais à moi-même, j'ai regardé autre chose que du Doctor Who aujourd'hui : j'ai continué la saison 2 de Heroes. Bon, avec le recul, je me dis que c'était la meilleure chose à faire pour me faire replonger dans mon actuelle addiction parce qu'avouons-le, la saison 2 de Heroes est simplement mauvaise. J'hésite entre le rire et les larmes.

Quand j'ai commencé la saison 1 l'année dernière, j'étais assez enchantée : les super-pouvoirs, j'ai toujours eu un faible pour. Et qu'est-ce que j'aimais cette idée de suivre la trajectoire de plein de personnages différents en attendant avec impatience qu'ils se rencontrent enfin. Et puis il y a eu la trève hivernale aux Etats-Unis, nous laissant sur ce cliffangher génial : la bombe, c'est Peter !

A partir de là, ce n'est que du gâchis. La fin de la saison ne remplit pas les promesses faites par le début. Et la saison 2... gâchis gâchis. Pourquoi je regarde alors ? La réponse est toujours la même : celle qui fait que je regarde une série qui ne me plait pas vraiment. Et, précisément, celle qui m'a fait regarder les dernières saisons d'Alias : l'espoir de voir apparaître David Anders.

d0a773e2e83626f443fcda06f35a4979.jpg

J'ai été vraiment fan d'Alias. La première saison m'a scotchée à mon canapé pendant plusieurs saisons : j'aimais l'intrigue, le suspense qui me faisait angoisser comme pas possible, j'aimais même l'héroïne - je suis difficile en matière d'héroïnes - et je shippais à fond sur le couple Sydney/Vaughn. Et puis à la saison, tout aurait pu virer nul que ça n'aurait pas eu d'importance. Sark existait. Et rendait en fait la série meilleure. Lui et Irina...

Revoir David Anders dans Heroes m'excitait follement, malgré les doutes que je nourrissais à l'égard de la série. Mais eh, c'est David Anders, et là où tous les personnages de la série se ridiculisent en saison 2, l'heureux ivrogne qu'il joue m'a ravie, malgré l'ineptie de son intrigue.

Et je viens de regarder l'épisode 7. Snif !

Ca ne lui a pas suffi, à cette série, de me ruiner mon Milo Ventimiglia, de transformer mon beau Jess Mariano en pathétique et insupportable Peter Petrelli, il va lui falloir détruire aussi mon David Anders ?

Bon, évidemment, j'ai tendance à dramatiser, le personnage de David Anders n'a pour l'instant rien fait de trop répréhensible - si ce n'est rencontrer Peter Petrelli -  mais ce misérable rebondissement de fin d'épisode qu'on attendait depuis le début m'effraye parce qu'au fond, il n'y a pas une intrigue pour rattraper l'autre !

Peut-être qu'il faut que je m'arrête là. Pas de 2x08. Parce que si c'est pour voir Kristen Bell s'humilier à son tour...

Voilà, premier coup de gueule de l'année !

Écrit par Saru dans Acteurs | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : heroes, alias